Hugh Coltman feat. Benjamin @ Régine's - déc. 2008

Tout a commencé par une brève publiée sur un seul site internet (que je me demande comment MuLes est tombée dessus) annonçant un concert gratuit dans le club privé de la rue Ponthieu, Régine's avec Les Mantis (inconnus de moi), Spleen (vu deux fois en concert et toujours aussi émerveillée même si sa rengaine de rentrer avec une fille ne me paraît pas absolument nécessaire et ce, même si le jeune homme a des arguments), Hugh Coltman dont je vous parle régulièrement et qui vient de sortir ce que j'estime être l'album de l'année 2008 ainsi que Benjamin Siksou aka chouchou.

Evidemment, j'ai craint de ne pouvoir entrer puisque je vais vous décevoir, je le sais, mais je suis ni grande ni blonde ni même jeune... Cela avoué, c'était sans compter la bienveillance de Hugh Coltman qui a offert 14 invitations pour deux personnes aux premières 14 personnes donc qui laissaient un commentaire sur son myspace (au passage, merci à Amandla de m'avoir communiqué l'info !). Loose un peu, loose toujours : je n'ai pas laissé de commentaire où il fallait et mon nom sur cette sacro-sainte liste n'était pas assuré jusqu'à ce Hugh, consciencieux, m'envoie un mail sur myspace, le lendemain, pour me parler de providence, d'annulation et de mon nom sur la liste ! Youpi !

Hier soir, 22h30, devant le Régine's, une faune de jeunes gens, dignes personnages du roman de Lolita Pille, « Hell », s'agglutinaient, IPhone et BlackBerry collés aux oreilles, attendant plus ou moins patiemment que les cerbères checkent leurs noms sur des listes diverses et variées. Après trente minutes d'attente, j'annonce que je suis sur la liste de Hugh : magie. Même en jean Pantashop et baskets même pas vintage, j'aurais pu pénétrer dans l'un des hauts lieux parisiens de la hype attitude avec ce seul mot à la bouche : « Hugh » qui soit dit en passant était vêtu d'un jean troué basique et de Converse bien plus usées que les miennes !

23h. Le concert va débuter. 300 personnes dans la boîte(très surfaite : au niveau déco, c'est aussi kitsch que le"Triptyk" du coeur du Bourbonnais, c'est dire !) . 30 spectateurs devant la scène ! Ambiance, on boit, on se snobe, on s'aguiche mais surtout fuck la musique... Hugh qui ?


L'anglais ne se dépare pas de son flegme et joue 3 ou 4 titres de son album avec entrain, évitant les ballades pour mobiliser quelque peu les rebelles de Passy. Je me régale. Je suis dans le coin à gauche de la scène, assise sur un fauteuil rococo à deux mètres de l'artiste. Je me dandine, me lève et danse telle une gueuse. J'en arrive même à me dire que ce n'est pas une si mauvaise chose de ne pas avoir eu de place, la veille, pour le Café de la Danse où il donnait son vrai premier concert parisien depuis la sortie de son album, sans quoi je ne serais peut être pas allée à ce show case.

Au 4 ou 5ème titre, Hugh fait une pause, boit une rasade de Whisky et crie : « Ben ? T'es où ?  Viens ! ». Bravant la « foule » Benjamin s'approche, verre à la main, apparemment détendu et commence à entonner le fameux« Grandma's hand » de Bill Withers en duo avec Hugh. Je ne sais si je préfère cette version à celle de son salon(remember...), dans tous les cas, ça fait plaisir de voir chouchou en forme, aminci, sexy en diable et de nouveau les cheveux coupés alors que deux jours avant, à l'avant-première de Largo Winch, il arborait encore sa touffe... soupir...




(merci Astrid pour cette photo !)

Une jolie complicité semble unir les deux artistes : je rêve les yeux ouverts, qu'ils interprètent le fameux titre qu'ils ont composé ensemble pour le futur album de Benjamin mais ils optent pour un titre de Hugh : "Greener Than Blue". En fait, c'est Benjamin qui a proposé à son hôte de la soirée d'interpréter ce titre bluesy. « Flatté » de ce choix, se dit être Hugh.


Hugh Coltman & Ben Siksou - Cheers!


(vidéo de Astrid)

Privilégiée, je me sens d'être là et d'écouter ce duo entre ces deux artistes que je respecte même si l'un n'a pas encore sorti d'album. Après ces deux titres, Benjamin s'en retourne : quelques spectateurs supplémentaires s'étaient massés devant la scène pendant sa « prestation »  (un peu marquée par la Nouvelle Star, la Milega, j'vous le fais pas dire !). Bref ! Curieux ou fans, Benjamin reçoit beaucoup d'applaudissements alors que Hugh s'amuse à l'appeler « Ben Siksou » et « Benji ».


Hugh Coltman feat. Benjamin Siksou @ Régine's
envoyé par akavps
 
(Désolée pour le son, le cadre et de ne pas avoir tout filmé mais les conditions n'étaient pas optimums pour faire mieux)
 
Benjamin reparti, Hugh nous gratifie d'un titre inédit en plaisantant : « vous me devrez 99 cents par vus si vous balancez la vidéo sur le net ! ». Il enchaîne avec son tube "Could be trusted"  dont le clip vient (enfin !) de sortir(merci à Justine pour le lien !) : je suis sous le charme  !Cliquez ici pour le voir.

Une heure plus tard, le show fini, je m'attends à ce que Spleen qui erre dans le Club depuis le début de la soirée monte sur scène mais que nenni ! En lieu et place du performer surdoué, un pseudo Jay-Z matiné de Joey Starrhurle sur scène devant une poignée de gosses déchaînés. Une chanteuse (Anne-Gaëlle ?) monte sur scène, pendant Hugh et ses musiciens remballent leurs instruments, toujours sous les cris de bête féroce du faux Jay-Z (le Monsieur Loyal de la soirée donc ) pour interprèter une compo : une chanson française dans la tradition chanson réaliste ! Surréaliste situation, je compatis à sa solitude apparente...

Hugh est seul sur scène, à deux mètres de moi : j'en profite pour le remercier de vive voix de m'avoir inscrite sur la liste. Je m'attends à un « De rien ! Merci à toi d'être venue » et au lieu de ça, il me parle des mauvaises conditions de son concert : « irrespect » est le mot qui revient le plus dans sa bouche. Je le rassure en lui disant que c'était bien... mais il doute et m'avoue qu'il est fatigué après le Café de la Danse. Sourires. Je le laisse à ses affaires et m'en retourne, encore plus conquise !!!

Les Mantis, pseudo White Stripes français suivent. Le club se vide. Un célèbre chanteur discute avec sa copine : « Baron ou Chacha ? » ? Spleen a disparu. Il est deux heures du matin. Je quitte les lieux non sans avoir fumer une clope avec chouchou sur le trottoir alors que je croyais qu'il ne se souviendrait pas de moi ou pire qu'il me trouvait relou à écrire sur lui depuis prés de 9 mois sur le net mais à son sourire, j'ai compris que non. 

Juste pour l'info, ses premières paroles ont été, comme s'il reprenait le fil de notre interview, : « T'as vu ? Je suis en train de modifier mon myspace ! ».

        
EDIT 18 DECEMBRE /
Merci à Alexandra Yaël de nous avoir proposé de publier ses photos :


EDIT 19 DECEMBRE /
La quasi intégralité de "Grandma's hand" vient d'être publiée sur Youtube !!!
(merci à l'auteur "KitkatMaw" !!!)



EDIT 22 DECEMBRE / Deux nouvelles vidéos de la soirée pour vous donner un aperçu. Merci Alexandra !


Découvre cette vidéo : Regines BS et Hugh coltman Grandmas hand