Aurélien Barbolosi et Benjamin Farrugia by MuLes

Publié par MuLes


Dans le public des derniers concerts parisiens, nous sommes nombreux à avoir remarqué la cohésion entre les deux Benjamin et Aurélien sur scène. "On dirait un groupe ! "  ; " Ce qu'il fait sur Madame Rêve, c'est excellent ! " ; " Et ce son de violoncelle, comment il fait ça? "... ainsi de suite, en plus des compliments habituels sur un autre Benjamin qu'on commence à "connaître" sur ce blog.

D'autres avaient remarqué le talent des deux musiciens ; à Bordeaux Béa  insistait : "...j’ai été très vite aveuglée par le talent du bassiste, Aurélien Barbolosi.
Charismatique et surtout extrêmement bon, il est, je pense, l’atout du son que nous offre Siksou ce soir. Sans lui, les morceaux n’auraient pas du tout la même allure et surtout la même qualité. Bref, enivrant.". Rod Maurice opina à Paris : "...un duo basse/batterie aussi imparable que séduisant, renforçant l’allégresse ambiante."

 

Crédit photographique  : Rod Maurice pour le-hiboo.com

Nous nous posions donc pas mal de questions sur ceux qui semblaient très loin d'être quantité négligeable, au contraire...
Alors pour étancher notre curiosité, j'ai demandé à Aurélien Barbolosi et à Benjamin Farrugia s'ils voulaient bien répondre à quelques petites questions. Ils ont accepté.


Crédit photographique  : Rod Maurice pour le-hiboo.com

Rappelez-vous, Aurélien Barbolosi, tantôt guitariste, tantôt bassiste ! 27 ans, il joue avec Benjamin Siksou depuis environ 2/3 ans.
"Même si on s'était rencontrés quelques années auparavant" dixit Aurélien. "Je joue dans des groupes depuis l'âge de 14 ans, et j'ai eu l'occasion de participer à plein de projets dans des styles très différents (rock, funk, jazz, punk, hip hop, soul, et même de la musique carribéenne....)."

 

Crédit photographique  : Rod Maurice pour le-hiboo.com

Et Benjamin Farrugia, batteur, qui a rejoint l'équipe récemment ! 23 ans, c'est Aurélien qui l'a proposé comme batteur. Il est aussi batteur dans d'autres formations pour son propre projet, sur scène avec Jawen (myspace : http://www.myspace.com/jawen) et dans le groupe Alleph (http://www.myspace.com/allephband) avec qui il a enregistré dernièrement...
"Je vis en Banlieue Parisienne et je suis donc musicien professionnel (j'essaye en tout cas ! lol)" dixit Benjamin Farrugia himself !


MuLes : " De quels instruments jouez-vous ?


Aurélien Barbolosi : Je joue de la basse avec Benjamin, mais je suis aussi guitariste et j'ai une formation de pianiste classique, même si je ne travaille plus le piano depuis 7/8 ans. Je n'ai jamais été au conservatoire, et j'ai appris la guitare en autodidacte depuis l'âge de 10 ans. Puis, je me suis mis sérieusement à la basse plus récemment.

Benjamin Farrugia : Mon instrument principal est la batterie mais il m'arrive aussi de jouer des percussions de temps en temps.

Crédit photographique  : Rod Maurice pour le-hiboo.com


M. :  Comment avez-vous préparé les concerts de Benjamin Siksou?

B. F. : Les concerts de Benjamin ont été préparés en une bonne semaine de répètes.


A. B. : Nous avons préparé les concerts en studio avec les Benjamin en faisant beaucoup de répètes, tous les trois. On a aussi pas mal jammé pour avoir une meilleure cohésion. Et de temps en temps, le management et le tourneur venaient nous "surveiller" pour voir où on en était.
Nous avons aussi bien travaillé les compos que des reprises, même si certaines compos avaient déjà été maquettées auparavant. Sur chaque morceau, on a essayé 25 trucs différents, avant d'arriver à des arrangements qui nous satisfaisaient, et en se disant à la fin, que de toutes façons, le vrai test serait sur scène.



M.  : Quelle a été votre part dans les arrangements sur scène?

A. B. : Benjamin Farrugia et moi sommes libres d'apporter des idées sur les arrangements, les structures des morceaux, les sons à utiliser etc.... à condition, bien entendu, que ça plaise à l'autre Benjamin. Pour certains morceaux, Benjamin avait déjà une idée quant à la ligne de basse, que je n'avais plus qu'à me réapproprier, et pour d'autres, j'ai développé mes propres lignes de basse. Mais les arrangements ne sont pas figés, puisqu'il y a une part d'improvisation pendant les concerts...

B. F. : Ma part dans les arrangements est vraiment minime (je m'occupe surtout de trouver les parties de batterie les mieux adaptées à la musique). Benjamin est vraiment un très bon auteur/compositeur, il sait vraiment ce qu'il veut en terme de musique et d'arrangement.


M. : Comment avez-vous ressenti ces concerts? Serez-vous de l'aventure pour les concerts de mai/juin?

B. F. : Je pense qu'en seulement 4 concerts il y a vraiment eu une belle évolution en terme de musique et de prestation scénique. Et oui, je serai présent aussi pour les prochains concerts ;-)

A. B. : J'ai ressenti beaucoup de plaisir sur scène, même s'il n'y a jamais deux soirs qui se ressemblent.... J'adore les nouveaux morceaux, et comme je l'évoquais tout à l'heure, lorsqu'on improvise pendant les concerts, ça rend le truc vraiment excitant musicalement. En plus, le public a bien réagi, donc, c'est vraiment cool. Je serai là en mai/juin, et d'ailleurs nous allons bientôt reprendre les répètes! :-)


Crédit photographique : Astrid Souvray


M. : Aurélien, dis m'en un peu plus sur ces sons qui ressemblaient à ceux d'un violoncelle mais qui venaient de ta basse.


A. B. : Pour simuler le son d'un violoncelle avec la basse, j'utilise un archet électronique qui s'appelle un E-Bow. C'est le violoncelliste Vincent Ségal (qui joue sur My eternity) qui m'a recommandé cet appareil. Il génère en fait une sorte de champ électro-magnétique qui fait vibrer les cordes et qui crée un son. En fonction de la façon dont on l'oriente par rapport aux cordes, on a accès à plein de sons différents. Il faut ensuite se servir de la main gauche pour contrôler les notes que l'on joue. C'est au départ un outil destiné à la guitare, mais en bossant un peu, ça marche aussi très bien sur la basse.


M. : Benjamin, avec quelle formation préfères-tu jouer ? Dans quelle configuration te sens-tu le plus à l'aise?

B. F. : J'ai l'habitude de jouer dans des formations très différentes (du trio au Big Band !). Ce type de formation avec Ben nous permet d'avoir une plus grande part de liberté, mais on est aussi beaucoup plus "à nu" qu'avec une grosse formation. Donc, 'vaut mieux pas se planter ....! lol

Crédit photographique  : Rod Maurice pour le-hiboo.com


M. : Quelles sont vos influences musicales?

B. F. : Mes influences musicales sont très variées : j'ai eu la chance d'avoir des super profs qui m'ont fait travailler beaucoup de styles différents. J'adore donc tout ce qui concerne la world music (salsa, musique africaine, etc...) la funk, la soul, la musique électro (jungle, drum'n'bass), le jazz (du big band au jazz fusion, jazz/rock).

A. B. Mes influences musicales sont très diverses il y a tellement de trucs différents que ça prendrait 10 pages.... Mais bon, en vrac, je citerai Miles Davis, Sly & the Family Stone, Jimi Hendrix, John Coltrane, Funkadelic, Parliament, Led Zeppelin, Herbie Hancock, Red Hot Chili Peppers, Stevie Wonder, etc.... mais surtout à peu près tout ce qu'a produit la Motown dans les 60/70's. J'ai des goûts très éclectiques. Je peux aussi bien écouter un nocturne de Chopin, et juste un disque entier des Dead Kennedys. Je ne pense pas qu'il y ait de barrières entre les différentes musiques, bien au contraire.

M. : Tu as des goûts de cinquantenaire, quoi?

A. B. : Ouais, c'est ça ! ;-)

Pour ce qui est des bassistes, mes idoles s'appellent James Jamerson, Flea, Jaco Pastorius, Larry Graham et Bootsy Collins.

M. : Pouvez-vous nous parler de tes autres projets musicaux, groupes...? Vous composez ?


B. F. : Ca serait un peu long de parler des différents projets dans lesquels je colabore, rendez vous sur mon myspace ;-) (http://www.myspace.com/benjaminfarrugia)
Il collabore avec 
JawenAlleph et Urban Groove Unit (http://www.myspace.com/urbangrooveunit) avec Aurélien.


A. B. : Je joue également dans Neeloday (http://www.myspace.com/neeloday) , un groupe de rock dont le premier album est presque terminé. Avec Benjamin Farrugia, nous jouons aussi dans un groupe de funk, Urban Groove Unit au sein duquel nous nous sommes rencontrés.
J'ai beaucoup composé dans mon ancien groupe, 
Atomic Maggots (http://www.myspace.com/atomicmaggots). j'ai co-écrit des morceaux avec des amis, et je compose aujourd'hui dans l'optique futur projet solo.


M. : Tu composes... dans quel genre?

A.B. : Je compose une sorte de funk triste un peu énervé.... Je sais, ça veut rien dire mais pour l'instant, je n'ai pas trouvé mieux, d'autant plus que c'est encore du "work in progress".

M. : Mmmm, curieuse d'entendre ça !


Crédit photographique  : Rod Maurice pour le-hiboo.com


M. : Une découverte musicale ou un album sorti récemment que vous écoutez en boucle ?

A. B. : J'écoute Raphael SaadiqThe Way I see it ! (j'en ai déjà parlé ici !)

B. F. :  Le CD que j'écoute en boucle en ce moment est un live à Budapest du célèbre bassiste Camerounais Richard Bona. C'est du délire de voir qu'il joue comme un dieu de la basse, mais qu'il chante en plus par dessus. Il a une technique de fou furieux, mais toujours au service de la musique ..... Respect !

Il parle de l'album live Bona makes you sweat de Richard Bona.


Question "nimportenawak" : Avez-vous réalisé qu'il vous manque juste un musicien bien choisi et vous reformez ABBA? Suis pressée de vous voir en tenue de scène ! ;-)))

A. B. : ...J
e crois que tu es la seule à y avoir pensé..... ;-) "



Cet article était en préparation depuis un moment déjà... Mais voilà, nous ne sommes pas les seuls à être conscients du talent des deux jeunes musiciens. Aurélien et Benjamin ont bien voulu donner de leur précieux temps pour me répondre, qu'ils en soient remercié ici. Ils sont très demandés et ont choisi de faire de leur passion leur métier ; ce qui semble leur réussir pour l'instant ! Souhaitons-leur tout le succès qu'ils méritent, et une carrière à la Sly and Robbie... par exemple !