Premiers retours sur "La vie au ranch"

Publié le par Milega


crédit photo : Festival Entrevues

Une véritable révélation : Sophie Letourneur est à Belfort pour présenter sa « vie au Ranch », long-métrage en compétition au festival Entrevues. L’histoire d’un groupe de jeunes de 20 ans qui se disloque peu à peu, pour un mix improbable et réussi entre « L’auberge espagnole » de Klapish, et les « Trois sœurs » de Tchekhov. De plus, avec des répliques aussi cinglantes que le « Singe en hiver » de Verneuil.

Où avez-vous trouvé des actrices aussi naturelles dans leurs jeux pour le film ?

C’est un long travail de casting ! Il me fallait un groupe qui existe vraiment, et mon casting a duré huit mois, j’ai fait tout Paris, pour trouver les acteurs de « la vie au ranch ». Ensuite, j’ai beaucoup travaillé sur l’improvisation. Par exemple, je disais aux filles « voilà, tu es devant une boîte de nuit et tu essaies de draguer un mec », improvisez maintenant.

Le film collectionne les répliques cultes. Comment s’est passée l’écriture ?

Pour ma part, je travaille beaucoup au son. J’enregistrais tout sur un dictaphone numérique et je recomposais tout ça. C’est comme ça que s’est écrit le film, tous les dialogues viennent de l’improvisation. Je voulais vraiment un rythme dans le dialogue, une vraie musicalité pour un rendu naturel. Les filles ont dû réapprendre l’improvisation et jouer tout ça… Et ça constitue quasiment deux années de travail, de l’écriture au montage.

Vous êtes en lice pour la compétition, quel effet ça fait ?

Je suis ravie, un peu stressée mais contente. Le film sort à peine du labo, on va le montrer au monde. J’ai un peu peur pour la suite, mais ça va. C’est un film assez autobiographique, une sorte de thérapie, celle de suivre un groupe d’amies qui va se disloquer dans la vie… C’est quelque chose de profond, comme une déchirure. Mais voilà, je suis contente d’être à Entrevues.

Vos projets ?

J’en ai deux en ce moment. D’abord un moyen-métrage qui s’appelle « le marin masqué » et l’écriture d’un nouveau long-métrage. Comme la postproduction de la vie au ranch était un travail énorme, j’ai eu le temps de m’impliquer dans d’autres projets !

Propos recueillis par Tony Oberrieder

Source   http://www.lalsace.fr/fr/sorties/aujourdhui/article/2414057,1235/La-vie-au-ranch-de-Sophie-Letourneur.html



+ d'après la production Rézina
: "1ère projection à Belfort hier soir de "La Vie au Ranch". La salle était pleine, l'accueil chaleureux, le public enthousiaste !"

+ d'après le directeur des fictions de Arte France, Michel Reilhac : "Sors de voir 'Lavie au ranch' de Sophie Letourneur : incroyable pêche d'une bande de furies de 21 ans excellentissimes ! Pas encore de distrib"


+
d'après Flux4
:
"La vie au ranch, le long métrage de Sophie Letourneur, s'intéresse à un groupe de jeunes filles, parmi lesquelles Pam, 20 ans. Les soirées très arrosées, les garçons, les petits soucis quotidiens, le film nous restitue leur environnement immédiat avec une certaine vérité. Le parti pris initial de cette jeune réalisatrice est de créer un magma sonore – un flot de paroles presque ininterrompu – dans lequel le spectateur a du mal à faire les distinctions entre personnages principaux et secondaires, mais dont se détachent progressivement de vraies figures avec des personnalités très marquées. Celles-ci évoluent dans des situations qui finissent par se clarifier. Une manière singulière de marquer l'un des moments essentiels de la vie, le passage à l'âge adulte. L'émancipation ne se fait pas sans heurts. À l'issue de la projection, il reste ce sentiment rare, mais universel, qu'on associe à une forme d'étrange langueur et qui renvoie au vécu de chacun."

Publié dans Film : La vie au ranch

Commenter cet article

Amandla 04/12/2009 16:23


les extraits sont plutôt marrants (niveau dialogue et scénar), et je suppose que le fait qu'ils soient quasiment tous vrm potes dans la vraie vie, ça rend le tout plus crédible...

mais j'espère le voir en entier pour me faire un vrai avis... parce que bon.


Milega 04/12/2009 21:42


Ben écoute, j'attends aussi de voir le film pour me faire un avis mais j'aime bien le côté mix entre réel et fiction. C'est très à la mode dans le cinéma actuellement. Bien joué ou pas, je ne sais
pas. Il m'est difficile de juger sur les extraits publiés sur youtube. Mais promis, le jour où je vois le film, je dis VRAIMENT si j'aime ou pas.