One Night Stand Session #1 : J'ai eu la chance d'écouter en exclusivité et en intégralité l'EP de Benjamin Siksou & the HornDogz

Publié le par MuLes

et je vous en dis plus.

onenightstandsessioncover.png

 

Eh oui, quand on vous propose d'écouter en exclusité le maxi vinyl des HornDogz et de Benjamin Siksou, déjà, vous tiquez et salivez... Et si votre environnement auditif habituel est plutôt habité de petits cris, de rires et larmes, d'ânonnements, de portes qui s'ouvrent et se ferment et de "Maîtreeeeesssssse!" en lamentation mineure, vous vous dites : "Quelle chance!". Evidemment, vous vous jetez volontiers sur l'occasion d'échanger la petite musique du bruit contre groovy town.

Finalement vous écoutez l'EP One Night Stand Session #1.

Et vous vous dites que toutes les oreilles sauront apprécier... (victime consentante et habituée d'un environnement sonore... euh... bruyant ou non).


OneNIghtStandSessionstweetstudiosracebookphoto1

Petit, rappel! One Night Stand Sessions est un projet participatif faisant appel aux internautes mélomanes pour produire un maxi vinyl, fruit de la rencontre de deux artistes qui ne se connaissent pas lors d'une nuit de débauche musicale.

Cette nuit en studio a heureusement vu la naissance d'un beau bébé : un EP ; le premier des One Night Stand Sessions qui sera disponible sur les plates-formes de téléchargement le 23 septembre prochain.

 

Le disque (Ô désuétude!) comporte 6 pistes : la première est le titre Cab Calloway's flow, composition originale, inédite, écrite et composée à l'occasion de la rencontre. Hommage au chanteur et chef orchestre américain, ce morceau au tempo assez lent a une orchestration très riche que j'ai adorée : cuivres, guitares et percussions y sont parfaitement arrangés. Je devine que Benjamin se trouve non seulement derrière l'interprétation vocale mais sûrement aussi derrière une guitare acoustique (mais je peux me tromper). Cab Calloway's flow m'a laissé une impression de musique descriptive très agréable ; le morceau semblait me raconter une histoire.

Suivent deux remix du titre par Asagaya et Dunloop...

Puis, on trouve Lavabo, reprise d'Alain Bashung. Les arrangements proposés par les HornDogz et Benjamin, très modernes sont parfaits. Plus rapide, le morceau est entraînant. Les cuivres et les voix donnent vraiment un esprit  funky à cette version qui sonne aussi très rock par d'autres cotés. Une grande réussite!

Enfin, on retrouve, sur l'EP, les versions instrumentales de chacun des deux titres, permettant vraiment d'apprécier le travail d'orchestration.

onenightstandsessionfacebookphoto2.png

 

Voilà, il ne vous reste plus qu'à attendre de recevoir votre vinyl (ce qui ne saurait tarder) ou à acheter l'EP One Night Stand Session #1 dés sa sortie.


Page facebook : http://www.facebook.com/OneNightStandSessions

 

Crédits photographiques : Hugues Anhes

 

Un grand merci aux kissbankers, aux musiciens des HornDogz, à Benjamin Siksou, à Uptone Records mais aussi et surtout à toute l'équipe de One Night Stand Sessions pour cette savoureuse production. (en vous souhaitant d'autres rencontres musicales fructueuses)



Commenter cet article

Lavis 18/09/2013 20:51


Je suppose que le vinyl de peut se lire sur un lecteur CD? 


Et sinon, on peut uniquement lacheter les morceaux sur amazon?


 


Merci!:)

MuLes 28/09/2013 11:38



Un vinyl est un moyen préhistorique, mais toujours tendance de transporter de la musique, jeune Padawan!


Mais tu peux peux toujours télécharger sur Amazon ou iTunes...



Karine 16/09/2013 08:24


Ah oui, j'comprends! Pas facile ces mômes...
Le mien (9 ans : fracture tibia péronné) en est dispensé pdt 45 jours minimum... et ce sont les instits' qui viennent à la maison après leurs cours (la classe!)

MuLes 28/09/2013 11:38



Argh! Bon courage!



Karine 14/09/2013 19:21


Rhooo! Chuis jalouse!!!
J'ai encore plus hâte de le recevoir!
C'est moi ou je trouve que ce mois de septembre est TERRIBLEMENT long et INTERMINABLE...!!!???

MuLes 15/09/2013 15:10



...


Non, moi, je trouve que les jours de septembre passent très vite mais ça doit être l'effet boulot... ;-p