Faut-il toucher à Otis ?

Publié le par MuLes

Et par Otis, je veux dire Otis Redding bien sûr ! Et par Otis Redding je veux plus particulièrement parler de son éternel classique Try a little tenderness...
  
  
   
null
 
  
 
Faut-il toucher à Otis?
La question se pose quand vous entendez dans un concert un artiste reprendre une petite partie de la chanson, disons le début comme pour rendre hommage au célèbre soulman parti trop jeune (mort à 26 ans... en 1967) ou quand pour la première et même pour la seconde fois vous écoutez le nouveau titre de Kanye West & Jay Z appelé Otis...
 
Rendons à César ce qui est à César. En fait la chanson a été écrite par James Campbell, Reginald Connelly et  Harry M. Woods et d'abord enregistré en 1932 par le  Ray Noble Orchestra. Sam Cooke et Aretha Franklin avaient aussi repris la ballade en leur temps avant la version d'Otis.  Mais c'est bien Otis Redding qui en a fait un succès en 1966 et a transformé la chanson d'amour avec un peu d'aide dont celle d'Isaak Hayes (alors producteur à la Stax). source : Wikipédia 
 
 
Otis et ses acolytes ont donc créé de nouveaux arrangements et il a imaginé ce début épuré et lent avec ses notes de cuivres et sa voix reconnaissables entre toutes, puis l'entrée progressive des  autres instruments, d'abord les claviers  très lentement, la basse, la guitare puis la batterie qui amène un rythme métronomique alors que la mélodie se fait encore ballade et la voix d'Otis encore plaignante. Ensuite la voix d'Otis monte en puissance doucement et progressivement, monte dans les aigus et gagne en "vitesse" imposant un rythme à tous les instruments allant fortissimo et "fastissimo" vers le déchaînement "orgasmique" final.
C'est cette montée en puissante et la voix du maître qui font toute la signature du Try a little tenderness d'Otis Redding et c'est aussi grâce à ça qu'elle est considérée comme une des plus belles chansons de tous les temps...
 
 
 
Otis Redding - Try a little tenderness live Europe - Stax tour '67
 
   
Certains n'ont pas osé toucher à la musique et ont simplement essayé d'imiter Otis comme dans ce film culte de la pop teen culture américaine : Pretty in pink et c'est Jon Cryer qui s'y colle (le papa dans la série Mon Oncle Charlie (Two and a half men). D'autres ont tenté de reprendre la chanson en gardant la mélodie et en tentant plutôt de conserver l'orchestration originale mais en le faisant interprété par le casting : soit avec une voix rocailleuse comme dans The Commitments (1991), soit avec une voix féminine comme dans Glee. D'autres ont karaoké le morceau comme Paul Giamatti dans le film Duos d'un jour (2000). Quelques-uns en ont un peu ralenti le "tempo général" comme le chanteur R'nB Chris Brown dans This Chrismas (2007). Et certains comme le regretté soulman Solomon Burke et le crooner Michael Bublé l'ont repris sur scène... et ce dernier n'a certainement pas gardé le style et le rythme d'Otis et s'est peut-être inspiré de la ballade originelle comme l'avait aussi fait Ella Fitzgerald  en 1968.
 
 
Chris Brown - Try a little tenderness (cover) dans This Christmas 
  
  
  
Michael Bublé - Try a little tenderness (cover) live 
 
 
 
Solomon Burke - Try a little tenderness (cover) live
 
 
Extrait de Pretty in Pink
 
 
 
 
Toujours les mêmes paroles (ou presque) qui en font un hymne à la femme et à l'amour... Et évidemment, cela dépend aussi comment vous comprenez les mots "tendresse" et "amour". "Hold her" pouvant tout aussi bien se traduire par "la tenir " de manière physique que "la soutenir".
 
 

Try a little tenderness

Oh, she may be weary
And young girls they do get weary
Wearing that same old shaggy dress, yeah yeah
But when she gets weary
Try a little tenderness, yeah yeah

You know she's waiting
Just anticipating
For things that she'll never never never never possess, yeah yeah
But while she's there waiting, without them
Try a little tenderness (that's all you gotta do)

Oh, it might be a bit sentimental yeah, yeah She has her grieves and care, yeah yeah yeah
But the soft words they are spoke so gentle, yeah, yeah
It makes it easier, easier to bear, yeah

You won't regret it, no no
Young girls they don't forget it
Love is their only happiness, yeah
But it's all so easy
All you gotta do is try, try a little tenderness, yeah man
All you gotta do is... everybody...

You've got to love her
Squeeze her
Don't tease her Make love [Get to her]
Hold her tight
Just, just Try A Little Tenderness
Thats all you gotta do
You've gotta hold her tight

One more time
You`ve got to love her
hold her Don't tease her
Never leave her
Make love to her
Hold her, man

Try A Little Tenderness
[Just one time] God have mercy now

All you've gotta do
Love her
You've gotta hold her
Don't squeeze her
Never leave her                                        
        You gotta now,now,now

Watch it , tell everybody
Try
Try A Little Tenderness

You gotta make love
Don't tease her
Never leave her
Rub her down
Smooth her, soothe her
Move her
Love her
Rub her
Gotta gotta, zak it to her
Try some tenderness

Oh yeah
Tenderness
Little tendernes
Gotta, lord you gotta hold her
Squeeze her Never leave her       

Traduction : Essaie Un Peu De Tendresse

Ooh il se peut qu'elle soit lasse
Et ces jeunes filles, elles se lassent vraiment
De porter ces mêmes vieilles robes trop amples
Mais quand elle se lasse
Tu dois essayer de lui donner un peu de tendresse

Vous savez qu'elle attend
Qu'elle anticipe justement
Ces choses que jamais, jamais elle ne possèdera, non, non
Mais alors qu'elle attend là, en étant dépourvue
Allez, essayez de lui donner un peu de tendresse (C'est tout ce que vous devez faire)

Oh, c'est peut-être un peu sentimental, oui, oui Elle a ses chagrins et ses soucis, oui, oui
Mais les mots doux ainsi prononcés les apaisent, oui
Que cela les rend, que cela les rend plus faciles à supporter, oui

Vous ne le regretterez pas, non, non
Ces jeunes filles elles ne l'oublient pas
Car l'amour fait tout, tout leur bonheur, oui, oui
Et cela est si facile
Tout ce que vous devez faire est d'essayez de leur donner un peu de tendresse
Tout ce que vous devez faire, tout le monde... 
                           
Vous devez l'aimer
La serrer fort
Ne la taquinez pas
Faites l'amour
Serrez-la fort dans vos bras
Tout simplement essayez de lui donner un peu de tendresse
C'est la seule chose que vous avez à faire
Vous devez la serrer fort dans vos bras

Une fois encore
Vous devez l'aimer
La serrer dans vos bras
Ne la taquinez pas
Ne la quittez jamais
Faites-lui l'amour
Tenez-la dans vos bras

Essayez de lui donner un peu de tendresse
Juste pour une fois que Dieu soit miséricordieux

La seule chose que vous avez à faire
Aimez-la
Vous devez la tenir dans vos bras
Serrez-la très fort
Ne la quittez jamais
Vous devez le faire maintenant, maintenant, maintenant

Attention, dites-le à tout le monde
Essayez, essayez de donner un peu de tendresse

Vous devez faire l'amour
Ne la taquinez pas
Ne la quittez jamais
Apaisez-la
Calmez-la
Emouvez-la
Aimez-la
Vous le devez, vous le devez, vous le devez
Essayez de donner de la tendresse

Oh oui
Tendresse
Un peu de tendresse
Vous le devez, seigneur, vous devez la tenir dans vos bras
La serrer fort, ne jamais la quitter

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     
 
 
Donc, finalement assez peu d'artistes ont essayé de reprendre et de se réapproprier le fameux titre popularisé par Otis Redding. Jusqu'à ce que ces deux mega-stars du Hip-Hop se décident à sampler un extrait de la chanson pour leur nouveau titre : Otis.
Ecoutez plutôt !
 
 
 
 
Kanye West & Jay Z - Otis
     
 
Certains diront sûrement qu'on n'a jamais fait une aussi bonne utilisation d'un sample ; d'autres crieront peut-être au massacre. Certains passéistes ou puristes s'indigneront sans doute du sacrilège, tandis que d'autres fans inconditionnels et peut-être aveugles et sourds s'extasieront devant tant de génie !
En tentant d'oublier toute subjectivité, on peut se demander si ce nouveau titre est simplement bon et si l'hommage clairement rendu est honnête envers la chanson d'Otis Redding.
 
null
 
 
 
La première chose qu'on reconnaît, c'est qu'ils ont laissé intactes les premières notes chantées et cuivrées et qu'ils n'ont samplé qu'un relatif court extrait du Try a little tenderness d'Otis : le début, lorsque la chanson est encore relativement lente. Pas de distorsion ou de murmurement de la voix d'Otis mais une répétition de ce début sans jamais arriver au Try a little tenderness titrique et tantrique !
 
Les deux rappers vont plutôt aligner les mots en un flow continu... Un dialogue où ils reconnaissent d'abord la grandeur d'âme et de Soul du morceau d'Otis et enchaînent en constatant ce qu'ils ont fait, eux ! Et commence une litanie listant un peu les poncifs du rap "Bling Bling" : les bouteilles de Champagne, les belles filles dans les limousines, leur nombre de Mercedes Benz, les cigares cubains, le luxe, les grandes maisons, la célébrité, les paparazzi, la Haute-Couture, les jet-privés, leur "intouchabilité"... Kanye évoquera le fait qu'il a écrit et "chanté"  Jesus walks et que ça le protège de l'enfer (titre que j'adore... en dépit et aussi peut-être à cause des paroles assez "provocatrices" et très orientées dans sa foi d'homme noir américain). 
Bref, bien qu'on y entrevoit une sorte de petite remise en questions de la part des deux mégastars du Hip Hop. Le sujet de leur dialogue ne semble pas avoir grand chose à voir avec les paroles d'origine ni avec Otis. Ou peut-être se demandent-ils ce qu'ils vont laisser à leur mort sachant ce qu'a laissé Otis Redding qui lui n'a pas dépassé les 26 ans?
 
 
 
 

Jay-Z x Kanye WestOtis Lyrics

[Otis Redding]
It makes it easier, easier to bear
You won’t regret it, no, no
No, girl they won’t forget it
Love is their home
Happiness yeah
Sq-sq-sq-squeeze her, don’t tease her
Never leave her…

[Jay-Z]
Sounds so soulful don’t you agree

I invented swag
Poppin’ bottles, puttin’ supermodels in the cab, proof
I guess I got my swagger back, truth
New watch alert, Hublot’s
Or the big face Rollie I got two of those
Arm out the window through the city I maneuver slow
Cock back, snap back
See my cut through the holes

[Kanye West]
Damn Yeezy and Hov,
Where the hell ya been?
Niggas talkin real reckless: stuntmen
I adopted these niggas, Phillip Drummond ‘em
Now I’m bout to make them tuck they whole summer in
They say I’m crazy, well, I’m ’bout to go dumb again
They aint see me cause I pulled up in my other Benz
Last week I was in my other other Benz
Throw your diamonds up cause we in this bitch another ‘gain

[Jay-Z]
Photo shoot fresh, looking like wealth
I’m ’bout to call the paparazzi on myself
Uh, live form the Mercer
Run up on Yeezy the wrong way, I might murk ya                             

Flee in the G450 I might surface
Political refugee, asylum can be purchased
Uh, everythings for sale, I got 5 passports
I’m never going to jail   

[Kanye West]
I made “Jesus Walks” I’m never going to hell
Couture level flow, it’s never going on sale
Luxury rap, the Hermes of verses
Sophisticated ignorance, write my curses in cursive
I get it custom, you a customer
You ain’t ‘customed to going through Customs, you ain’t been nowhere, huh?
And all the ladies in the house, got ‘em showing off
I’m done, I hit ya up mana-naaaa!

[Jay-Z]
Welcome to Havana
Smoking cubanos with Castro in cabanas
Viva Mexico, Cubano
Dominicano, all the plugs that I know
Driving Benzes, wit’ no benefits
Not bad huh? For some immigrants
Build your fences, we diggin’ tunnels
Can’t you see? We gettin’ money up under you

[Kanye]
Can’t you see the private jets flyin’ over you?
Maybach bumper sticker read “What would Hova do?”
Jay is chillin’, ‘Ye is chillin’
What more can I say? We killin’ ‘em
Hold up, before we end this campaign
As you can see, we done bodied the damn lames
Lord, please let them accept the things they can’t change
And pray that all of their pain be champagne

 
 
 
 
 
 
 
     
 
 On peut aussi se poser la question : pourquoi reprendre le titre et en sampler un petit morceau uniquement, cassant ainsi l'intégrité de la chanson et faisant disparaître toute montée en puissance qui faisait la marque et l'intérêt du Try a little tenderness d'Otis Redding.
 
Que devient Try a little tenderness sans cette montée en puissance? Que serait Papa was a rolling stone (The Tempations) sans la ligne de basse et de batterie et ses violons? Que serait Ain't no moutain high enough (Tammi Terrel & Marvin Gaye) sans cette batterie si caractéristique qu'on la reconnait tout de suite quand Amy Winehouse (paix à son âme!) la reprend pour Tears dry on their own? Que serait La fille du père Noël de Dutronc sans son intro à la guitare, signature qui fait crier au plagiat quand quelques artistes s'en approchent?
 
 
 
 
Peut-on parler de frustration quand on reste sur sa faim??? Ou est-ce une manière de moderniser la chanson en l'utilisant comme un beat !
 
 
Sans parler du fait qu'il s'agit d'un hommage et qu'il faut sans dout louer leur volonté de ne pas déformer la voix et l'intro si reconnaissable de cette chanson... Et que dire du fait que ce Otis va sans doute faire découvrir la chanson d'origine à des générations... (Euh si si, ça existe des gens qui ne connaissent pas et aux Etats-Unis aussi).
Alors qu'en pensez-vous? Fallait-il y toucher ou essayer un peu plus tendrement ?
 
     
 
 
 

Publié dans Musique & Découvertes

Commenter cet article

Fabrice 29/07/2011 22:42



Pour répondre à Mules, c'est exactement ce que j'entends par "integrité de la chanson". Comme tu l'as si bien repris, j'ai apprecié l'idee de la reprise en boucle de l'extrait du morceau de
try a little tenderness. Effectivement la sequence qu'a gardee JayZ et Kanye West ne traduit pas toute la performance de Otis Redding dans try a little tenderness, mais en
associant cette boucle à leur chanson, ils rendent vraiment hommage à l'artiste.



MuLes 03/08/2011 11:15



C'est encore MuLes ! ;-)


Merci pour ton avis et ta participation ! Désolée pour le débat, mais il semble que nombres de visiteurs soient partis en vacances...



Fabrice 26/07/2011 23:12


Effectivement on voyait deja venir ce debat sur le fait qu il fallait ou pas touche a ce classic. Ayant ecouter les 2 versions( j ai 24 ans dc j ai pas connu Otis a son apothose), avec une oreille
musicale du soul jazz tres pauvre et une connaissance assez limittee de l univers, je ne puis me contenir devant la merveille qu est devenue cette chanson avec la reprise de jay z et kanye west. J
ai trouver le decoupage assez parfait et la sequence choisie pour la boucle reussie, et aussi l integrite de cette chanson reussie pr ne pas porte atteinte a la memoire de OTis Redding.


MuLes 27/07/2011 13:52



Merci d'ouvrir le débat !


Ton opinion est intéressante !


Mais quand tu parles d'intégrité de la chanson, est-ce parce qu'ils ont gardé l'extrait du Try a little tenderness d'Otis sans le déformer, se servant de la boucle comme d'un beat et sans ajouter
d'instruments???