Concert du 5/12/12 au 114 : Benjamin, c'est évident

Publié le par MuLes

Mercredi 5 décembre 2012

Le 114, Paris (par procuration ;-))

 

Crédit photographique : Arièle Davidson

 

Génial, jouissif, rock, énorme!!! Voici les qualificatifs qui m'ont été rapportés à propos de ce concert ! (De quoi presque regretter mon sud pluvieux et froid!!! :-/ )

 

19h30 : Il y a déjà la queue. A l'entrée, la sécurité vérifie les cartes d'identité et fait le tri. L'entrée est interdite aux mineurs. (Le 114 est principalement un bar ; impossible de dire combien ont été refoulés?)

Toujours est-il qu'une fois tout le monde entré, le lieu est inconstablement complet.

 

 

Crédit photographique :  Arièle Davidson

 

 

Crédit photographique : Astrid Souvray, son blog

 

21h15 : C'est un peu près le moment où tout commence, les musiciens, Benjamin y compris, traversent la foule pour aller sur scène sous les vivas. Une formation aux petits oignons accompagne Benjamin à la guitare et au chant : le fidèle Aurélien Barbolosi à la basse, Martin Mayer à la batterie (aussi membre, avec Aurélien, du groupe The Sarah Connors) etdes  choristes de luxe comme Benjamin les appelle lui-même : Vincent Naigard (ancien Second Sex et qui forme avec son frère, le duo BAM !) et Laetitia N'Diaye (chanteuse des Urban Groove Unit, dans lequel Aurélien jouait aussi de la basse)

 

Crédit photographique :  Arièle Davidson

 

Crédit photographique : Astrid Souvray, son blog

 

Dés le début, guitare électrique en main, Benjamin met le paquet avec une version un peu plus rock de Tombé du camion que les versions précédentes (sûrement lié à la formation musicale). Beaucoup de fans de longue date de Benjamin sont présent(e)s. Et le public reprend les titres en choeur : ceux-là même qui n'ont jamais été officiellement lancés mais qui ont, au moins, été interprétés une fois en concert. Ceux dont il n'existe pas de vidéos publiques connues... (Je gage que nous avons là des fans médiums!!! ;-)

L'engagement des fans qui connaissent par coeur les chansons de Benjamin et les chantent donc avec lui est si grand qu'Astrid, présente au concert, m'a dit qu'elle avait pensé qu'il s'agissait de personnes présentes au Café de la Danse en 2009 : une sorte de Café-de-la-danse 2.0 avec les même fans âge+3, comme si rien n'avait changé...

C'est pour vous dire combien l'ambiance était bonne, et ce, dés le début du concert. 

 


Crédit photographique :  Arièle Davidson

 

Il continue avec Indélébile déjà connu des fidèles parisiens et un total inédit : Radar, que tout le monde semble avoir adoré, moi itou, Laetitia aux choeurs fait chauffer le moteur et l'ambiance décolle. Elle passe d'énergique à survoltée. Le très bon titre Défoule et l'intense Et... tadam  (une des préférés d'Astrid et une chanson qui semble très personnel pour Benjamin) réjouissent le public qui continue de l'accompagner de la voix.


Crédit photographique : Astrid Souvray, son blog

 

Puis il enchaîne avec d'autres titres inédits : J'aurai du mal (titre plutôt funky), Evident (sur laquelle il dit "ne plus pouvoir faire machine arrière" et Rien ne presse. Cette fois-ci, le public  les découvre complètement et est donc un tout petit peu plus dans la contemplation.


Crédit photographique :  Arièle Davidson

 

Un spectateur (médium lui aussi ;-)) au fond de la salle, l'interpelle : "Je sens que tu vas chanter Just know that I knew". Benjamin : "C'est marrant, ça ; tu lis dans mes pensées." et il enchaîne avec son tube anglophone. Le public reprenant, plus que jamais en choeur ; Benjamin reprend son morceau dans une orchestration légèrement différente de ses précédentes versions, mais tout aussi jouissive, voire meilleure diront certains.

 

Benjamin Siksou - Just know that I knew   (extrait) live @Le 114 by RibenaAddicted

(et une autre vidéo de Manon ici)

 

 

Crédit photographique :  Arièle Davidson

 

Suit la reprise de Big Mouth strikes again qu'il annonce avec une voix hésitante sur la prononciation des Smiths à qui on doit le titre. Avec celle-ci il passe définitivement du côté reprises anglophones de la force...


Benjamin Siksou - Big mouth strikes again  (The Smiths cover) live @Le 114 by RibenaAddicted

 

Crédits photographiques :  Arièle Davidson

 

Il quitte alors la scène pour revenir pour un rappel avec la très belle reprise de Bill Withers Use me et Millionnaire (Kelis feat.  André 3000, reprise qu'il avait déjà interprétée un mois avant avec China Moses)

 

Benjamin Siksou - Use me  (Bill Withers cover) live @Le 114 by RibenaAddicted

 

Crédit photographique : Astrid Souvray, son blog

 

A la demande générale, il revient pour un deuxième rappel et laisse au public le choix de la chanson. Radar, le plus gros succès et la découverte de la soirée est donc chantée en rappel...

 

benmemoconcert114.jpg

benfanphotosfacebook.jpg

Benjamin a été assailli par les fans pour prendre une photo avec lui à la fin du set. A en juger par la réaction de Benjamin himself et de son public sur facebook, ce concert est un nouveau succès.

 

Merci à Manon, Astrid et Arièle pour leur photos, vidéos et témoignages

 

D'autres témoignages pourraient venir s'ajouter à ce debrief ce week-end.

 

 

Plusieurs remarques perso :

- Suis-je la seule à penser qu'Aurélien Barbolosi se rapproche de plus en plus de son surnom de "God of bass" dans la mesure où il ressemble de plus en plus à Jésus (où à l'idée qu'on s'en fait)?

- En entendant ses vidéos, je suis sûre qu'il y en a une qui se paye une belle extinction de voix aujourd'hui.

- Où est passé Contre-temps (que j'aimais beaucoup)?

- A quand le prochain concert???? (F*ck les cas d'espace-temps récalcitrants!!!)

- Benjamin Siksou ne fonctionne plus au diesel, il a passé la troisième et a mis le turbo. Je me mouille mais je souhaite dire à ceux qui disent qu'il met du temps à démarrer, qu'il est déjà parti et qu'il se trouve à un grand carrefour de sa carrière : comme un grand rond-point où il a le choix parmi de nombreuses routes à suivre. Il connaît et maîtrise la route vers le blues, le chemin rock'ailleux, la soul road et l'autoroute de la langue française. Certains pensent qu'il prend la mauvaise direction. D'autres pensent qu'il lambine, qu'il change sans arrêt de route, qu'il navigue sans direction, qu'il est bien trop longtemps passer sous le radar des médias.

Il va sûrement avoir à prendre des décisions, mais ça ne l'oblige pas à prendre une seule route (et là s'arrête la métaphore). Il sait tout faire. Il "n'est limité en rien". (Oui, Benjamin Siksou me donne un Good Will Hunting feeling!). Il peut faire du rock, de la soul, du blues, du jazz et de la chanson française dans le même album.

Je sais qu'il prend du temps pour retravailler certaines chansons, mais ça veut simplement dire qu'il est perfectionniste (et non qu'il fait une manoeuvre de marche arrière en 10 mouvements). Et tadam et Tombé du camion ont été retravaillées entre la première fois où elles ont été entendues et la seconde. Maintenant il les joue de manière décomplexée.

Et ceci est un avis très personnel.

 


 



 

 


Publié dans Benjamin's Concert

Commenter cet article

Karine 09/12/2012 20:51


Oui, je le sais bien Astrid... C'est ma frustration qui a parlé! Je n'ai quasiment manqué aucun concert de Benjamin. Et à l'annonce de tant de nouveautés j'étais plutôt frustrée de n'pas "en
être"...
... Mais je serais patiente, rien ne presse.
Je vois que Benjamin est dans une bonne dynamique et je suppose que d'autres concerts vont s'enchainer rapidement!
Merci encore une fois pour les AUTRES vidéos!!! ;-)))

Ariele 09/12/2012 15:24


Très bon article qui résume bien la soirée (malgré ton absence !).


Radar était en effet un titre vraiment chouette. J'ai hâte revoir Benjamin et cette formation sur scène. 


Merci pour les photos aussi :) 

Astrid 09/12/2012 13:30


Ce debrief par procuration est très fidèle et merci d'avoir partagé les vidéos et photos. Un sentiment que ce concert de Benjamin était du pur plaisir sans aucun enjeu et cela le rendait plus
attachant et tellement jouissif aussi. Pour les vidéos et restant attachée à une certaine éthique, je ne diffuse pas les inédits pour me conformer aux souhaits de l'artiste qui a le droit de
défendre ses oeuvres, et tout simplement par respect, même si je sais qu'il y a une vraie demande de la part des fans. Donc même tombé du camion, Karine, elles ne circuleront pas quelque soient
les demandes. Pour Radar, elle a été postée par erreur (Mules l'a vue à ce moment là) puis retirée à la demande expresse de l'artiste. Voilà ... Désolée Karine tu devras attendre de les découvrir
sur scène, j'espère bientôt. 

karine 09/12/2012 13:10


Lol! C'est un quiproquo!
Je ne cherchais pas "tombé du camion" (je l'ai!)
Mais plutôt qqs extraits de vidéos "non oficielles", d'où le (mauvais, apparemment) jeu de mot avec "tombé du camion"!
Pis comme j'vais compris que tu n'étais pas présente, et comme tu donnes ton avis sur "radar", j'en ai conclu que la vidéo avait circulé... D'où ma demande..! (je réitère, on sais jamais! ;-))


 

MuLes 11/12/2012 07:43



Aaaaaaaaah Oh! Ok, je n'avais pas capté, ça doit être mon grand âge. ;-)


Je crois qu'Astrid t'a répondu, non?


A bientôt!



karine 08/12/2012 18:56


Et BAM! ça c'est du debrief! Merci à toutes pour le partage!
J'aurais trop aimé pouvoir entendre les nouvelles compos et les nouveaux arrangements des anciennes! (N'empêche que je suis preneuse pour quelques bribes d'éventuelles vidéos "tombées du
camion" par MP, histoire d'enrichir mon côté "médium"... Bref, à bon entendeur(euse).... ;-))


Sympa la nouvelle formation (à partir du moment où Aurel est là!)
J'avais déjà pû avoir le privilège d'entendre Laetitia lors d'un concert des UGU et je l'avais déjà trouvée incroyable!
Par contre : Exit définitivement le saxo??? (j'espère pas...)


Bon, tout ça m'a encore plus donné envie de revoir Benjamin sur scène! Il avait l'air d'être en méga forme chouchou! J'espère que, comme à l'accoutumée, il testera ses nouveaux titres via une
p'tite tournée en province :
"Viens à Lyon!!! Viiiens à Lyon!!!!! Viiiiiiiiiiiiiens à Lyyyyon!!!" (je teste mes pouvoirs de médium, au cas où!) ;-) ;-) ;-)


 


 

MuLes 09/12/2012 12:02



Merci de ton commentaire et de ta fidélité, Karine! :-)


Désolée je n'ai pas de lien "privé " de "Tombé du camion" sous la main! Il l'a jouée au duc des Lombards, non??? Il me semblait l'avoir entendue là-bas...


 


A bientôt sur le blog!