Ladies Summer - Amy Winehouse - Back to Black

Publié le par Milega

Publié dans Musique & Découvertes

Commenter cet article

astrid 24/08/2009 20:39

Ammmmmmyyyyyyyyyyyyy....Je sais, il ne fait pas bon épiloguer sur la diva en ce moment, après la défection à  Rock en Seine et ses multiples frasques relayées par les journaux people et les tabloids anglais pour qui elle est du pain béni ! Quitte à me faire lyncher, j'aime Amy, que dis-je je l'adore...qu'elle soit trash ou pas, qu'elle soit auto-destructrice ou pas, qu'elle se foute de notre gueule ou pas ... Flash back. Je suis sur le tapis rouge des British Awards 2007, devant Earl's ourt, dans le carré des fans où j'attends mon groupe favori d'alors, Orson. Tous les artistes descendent un par un de leur limousine à l'entrée d'Earl's Court... Certains artistes viennent nous voir pour faire des dédicaces et des photos avant de monter su les marches de ce lieu mythique. Puis, je vois le bras squelettique et tatoué d'une jeune fille avec une choucroute de folie sur la tête avancer vers moi, elle prend un papier, l'autographe et nous dit "Je vous adore, vous êtes merveilleux, croisez les doigts pour moi ce soir". Je ne sais pas qui c'est. J'apprendrais des fans entassés à coté de moi qu'il s'agissait d'Amy Winehouse, qu'elle fait alors un tabac en Angleterre et qu'elle est nominée pour la catégorie de Meilleure Chanteuse. Quand je l'entends chanter aux Brits, j'en prends plein la tronche ! J'achete immédiatement son disque à Londres. C'est le coup de foudre immédiat. J'attendrais de longs mois avant de la voir sur scène au Zénith de Paris. J'ai pleuré une longue partie du concert, et pas uniquement à cause de ses chansons incroyables mais aussi de son aititude sur scène : elle boit plus que de raison (je me demande d'ailleurs comment son corps peut absorber autant de liquide en si peu de temps ?), nous tourne le dos au début du show, et finit saoule à la fin du concert. J'ai été partagée sur son atittude, jusqu'à Rock en Seine qui a atteint l'insupportable. Puis j'ai compris, Amy fade, transparente, polie, et réservée ce n'est pas Amy. Attention, je ne cautionne pas son je m'en foutisme notoire et son comportement, j'essaie juste de comprendre ce qui se cache derriere cette aittude extreme. Reste une Diva avec une voix inclassable, une jeune fille qui a un charisme de dingue sur scène et surtout cette chanson qui en dit long avec le titre Rehab sur le chemin de redempton qu'elle a à parcourir.Courage Amy !

Milega 25/08/2009 10:06


Les photos de Amy à Sainte-Lucie m'ont rassurée sur cette diva : elle a des ressources ! Pour moi, c'est une jeune fille un peu paumée mais une telle artiste que je lui pardonne tout... Amy
Forever.