Où on reparle des concerts de Marseille et de Lyon

Publié le par MuLes

Le concert de Marseille n'en finit pas de faire parler de lui. Voilà donc quelques ressentis sur ce live.

Crédit photographique : Pirlouiiiit

Une critique sur Concertandco par Blandine :
"L’Espace Julien accueillait lundi soir l’ex-finaliste "perdant" de la Nouvelle Star, Benjamin Siksou. Mon instinct de curieuse invétérée me poussant à y aller, je constate sans grande surprise que le jeune homme connaît déjà un grand succès (L’espace Julien affiche complet). Plus encore, il rend dingues les 15-18 ans largement présentes ce soir et qui scandent déjà son nom à 20 h 20.

Patience, la jeune Irma arrive, annoncée par la voix de B.Siksou. Armée de courage et de sa seule guitare, elle conquiert le public féminin au gré de sa jolie voix claire et de ses compos folk-blu-funk-, ponctuées de quelques reprises ( "I want you back" , "Crazy" ). Belle entrée en matière. Elle sort de scène couverte d’applaudissements.

Le sex-symbol tant attendu arrive enfin sur les planches dans une orgie de cris aigus et tombera bien vite la veste de costard, sous l’effet de la chaleur accablante, pour laisser place à une petite chemise claire ! Assisté d’un jeune batteur et d’un bassiste au look plus "métaleux", il se lance en prélude dans une petite impro-intro sur le thème "Je suis content d’être ici ce soir" ."

Pour lire la suite, avec une petite vidéo, c'est par ICI !

Merci à Blandine
Source : http://www.concertandco.com/ville/marseille-aix/benjamin-siksou/critique-concert-1-3-27875.htm



Benjamin Siksou - My Eternity Live@Marseille




Et le meilleur pour la fin...
Non, tu n'es pas arrivée après la bataille, Maya. Tu es arrivée à point nommé pour mettre la cerise sur le gâteau... et permettre au moins un super debrief par jour cette semaine, joli record...
Voici donc le debrief marseillais de Maya (Merci à toi) :

"Me voilà revenue de la citée phocéenne, mais visiblement j'arrive après la bataille, enfin plutôt après un raz de marée !! Je rentre à l'instant de Marseille et pas de connexion avant donc je rédige quand même mon ptit débrief à chaud (voir bouillant) que j'ai écris après le concert.
Journée (de lundi) interminable...
Après avoir lamentablement raté le concert à Bordeaux, les interrogations fusent dans ma tête... Une nouvelle set list ? Nouvelles impros ? Nouveaux arrangements ? Nouvelles covers ? Quelle première partie ?
Bref, à quelle sauce BS va t-il nous cuisiner ?
Beaucoup de questions dont je languis d'avoir des réponses.
Résultat de la journée... on approche de l'heure de départ et je cumule un total de 5 choppes de café qui me valent de jouer au pilote dans Marseille sur Sinnerman de Nina... et je frôle la crise de taticardie !
J'arrive donc excitée comme une puce s'étant égarée dans une prise de 1000 W, tant par mon overdose de caféine que par le fait de voir enfin (et oui 1 an... c'est long, surtout vers la fin !) M. Siksou.
Direction La Plaine et l'Espace Julien, pile poil à l'heure... on ne m'y a pas repris (!), et rassurée aux vues de la salle. J'avais souligné la semaine dernière lors du concert de
Yodelice que la configuration de la salle contribue à créer... ou pas... une certaine ambiance.
Concernant l'
Espace Julien ce n'est pas le cas, bien au contraire. Rapide descriptif : la fosse est remplie de têtes blondes avec de sacrées cordes vocales et prêtes à déguener leur appareil-photos (qui pourtant ont été supprimés à l'entrée). Deuxième plan, deuxième public (plus proche de la trentaine que de la majorité), sur des marches faisant office de gradins, la scène en face et sans personne devant mesurant 1 mètre de plus que nous (toujours 1 p'tit mètre 57 et demi depuis la semaine dernière) !
Venons en au plus important, la Musique !

Irma première partie... Yes ! Yes ! Yes ! ...
Le mystère est dévoilé et je ne cache pas que c'est la première partie vers qui ma préférence se tournait.
Un peu fragile dans sa communication avec le public, elle fait peu d'interludes pour présenter ses chansons... Dommage, mais laissons-lui le temps de se "roder".
En revanche, elle groove bien et la guitare/voix sans accompagnement est impressionnante.
Sa cover sur "Crazy" de Moby est tout simplement... absorbante. Pour le reste de la set list vous la connaissez déjà...
Elle nous quitte pour laisser place sans surprise, à Benjamin... on frôle l'hystérie du temps de Cloclo (heureusement que la salle n'était pas fournie avec les sièges).
Le temps d'aller chercher deux pintes d'eau Belge et c'est partie ! On ne frôle plus l'hystérie on y est. C'est une déferlante de cris, les appareils photos s'illuminent comme les illuminations de Noël (qu'on soit rassuré, on aura le concert demain sur You tube).
Je suis si contente d'être ici ce soir ! Mes pieds sont en activité On the ground.
Dans le Décor, les lumières mettent en lumière chacun des membres de cette formation (les barres d'ampoules n'étaient toutefois pas indispensables).
My funny valentine est qu'il a très très très très chaud & à ce moment là, You got me... tout simplement.

Benjamin Siksou - You got me vs My funny valentine 
Live@Marseille



My eternity pour cette musique qui se joue à cet instant. Est-ce possible qu'il devienne ma muse ? Mon égérie sans aucun doute...
"Merci pour ce qui vient de se passer", car on est Just Two of Us... dommage que lui voit une salle comble.
Je ressens des palpitations... serait-ce encore l'effet du café ? Non ! C'est Billie Jean qui Beat it mon coeur (même si j'aurais préféré cette dernière).
Je crois comprendre ce que vous entendiez par "pirouette", Avant de m'endormir, je tente le triple salto arrière ! Et irai Work another day pour cause de succession de rêves par une Douce nuit...



Mais avant de laisser Madame rêve-r à ses bréves Love music Supreme, concluons cette soirée par ceci :
Même dans ce Ghetto où règne battle de bouteille d'eau et de serviettes, de cris masquant les interludes ou de "A poil et Benjamin je t'aimmme" ( à la Patriiiiiick Bruel des 80's) une certaine Satisfaction générale est palpable, Just know that I knew. - petit aparté : la copine avec qui je suis venue et qui ne le connaissait pas a été assez effrayée par les cris, batailles et autres, cela dit Benjamin a relevé le défis sans le savoir car elle a aimé sa musicalité.
Quant au fait que ce concert restera my eternity ? Sûre, du moins jusqu'au prochain... Pourquoi pas pour la fête des oreilles le 21 juin ? Des infos ?"

Maya




Revenons aussi sur le concert de Lyon avec une petite vidéo "parfaite" et de nouvelles photographies, remercions de leur autorisation pour celles-là : Karine LLucile D et Urielle A.













Benjamin Siksou - Madame rêve (reprise d'Alain Bashung)




Publié dans Benjamin's Concert

Commenter cet article

Maya 02/06/2009 01:14

Blandine, Blandine, Blandine !
Je suis assez d'accord avec Mules, je pense que c'est une histoire de goûts musicaux... souvent une question d'attirance : balades VS groovy.
Goûts mis à part, une chose dont je ne suis pas d'accord avec elle c'est son descriptif de "Madame rêve", je cite : une version rythmée, rock (?) et frénétique. Je n'aurai pas coller l'étiquette "rock" et aurai plutôt employé des termes comme émotion (même si c'est subjectif), mélodique, puissance, mystérieux... de la "sauce" à la Bashung quoi ! (instinct Toulousain qui ressort) mais à la Benjamin.

Et en réponse à Amandla... pas poète... mais Benjamin c'est tout un roman ! Après ce concert mon inspiration était en ébullition, alors merci à lui.

Karine 30/05/2009 21:58

You got me vs My funny valentine est juste TROP BON !!

Amandla 29/05/2009 12:43

Un peu dure la Blandine mais en même temps voilà! je voulais voir un avis qui ne soit pas trop élogieux envers Benjamin, le voilà ^^
mais comme je suis une fille trèèèèès positive, je ne vois que le fait qu'elle est d'acc avec ceux qui pensent qu'il a encore du boulot à faire niveau compo en français (en même temps sur les 4 ou 5 je crois, il y en a deux qui datent...)
elle a trouvé le medley Baker/Badu moyen mais là, même pas je relève parce que c'est bidon :p

mais!!!!
elle a apprécié My Eternity, et a trouvée extatique Love Supreme!!!!!
et ben voilà non? pour ca au moins on est d'accord! :D

Maya serais-tu poète?? en tout cas tu nous as inventé un nouveau style de compte rendu ^^

MuLes 30/05/2009 11:54


Blandine est un peu sévère mais son impression générale est plutôt positive. Elle partage l'avis de certains sur les compositions en français de Benjamin. Quand j'ai lu sa critique, j'ai
tout de suite réalisé qu'elle avait surtout apprécié les chansons "punchy", elle n'a pas vraiment apprécié les ballades et les chansons plus lentes, c'est peut-être plus dans ses goûts. Sans
rien enlever à la valeur de son "debrief", je pense qu'elle est peut-être venue au concert avec un à-priori négatif, dans l'objectif d'étancher sa curiosité et avant tout de faire une critique pour
le site concertandco. Mais c'est mon humble avis. ;-)

Quant à l'ambiance, il fallait aimer les ambiances sauna-concert et un bain de groupies n'est pas forcément très bon pour les debriefs... ;-))