Coup de coeur du mois : Alice Russell

Publié le par milega

En cherchant des reprises de Seven Nation Army des White Stripes sur YouTube, il y a quelques semaines, je suis tombée sous le charme de Alice Russell, une pure diva soul, originaire d'Angleterre. 

(Amy a intérêt de rappliquer de Sainte-Lucie dare dare et d'arrêter les stupéfiants plus vite que Pete...)


Influencée par des artistes comme Minnie Ripperton, Eva Cassidy, Stevie Wonder, Donny Hathaway, Chaka Khan, Aretha Franklin ou encore Jill Scott,
Alice Russell chante au sein de différentes formations mais c'est en 2002 que sa carrière prend un tournant significatif : elle est alors contactée par le label soul de Brighton Tru-Thoughts qui est à la recherche d'une voix pour le génial DJ/producteur Quantic et son projet Quantic Soul Orchestra :

Quantic Soul Orchestra - Pushin' On

Rapidement, Alice multiplie les collaborations avec les groupes du label (Nostalgia 77, The Bamboos, Quantic Soul Orchestra...) et devient l'égérie de Tru-Thoughts. C'est également à cette époque qu'elle rencontre TM Juke qui deviendra son producteur.

En 2004, elle édite un premier album avec toutes ces collaborations : Under the Munka Moon. Sur cet album, deux covers notables : "Dracula's Wedding" de Outkast (dont je vous ai parlé ICI) et le célébrissime "My Baby just cares for me" de Nina Simone.

Suit en 2005, My Favourite Letters, un album co-écrit et réalisé par Alice Russel herself en collaboration avec le producteur TM Juke (lire critique) : un album aux multiples facettes, à la fois soul, funk, jazzy, teinté d'electronica qui séduira Daddy G de Massive Attack. Ce dernier invitera la formation live à défendre leur album au Big Chill Festival 2006 entre Norman Jay et Massive Attack. L'inévitable DJ Gilles Peterson lui consacre même une émission entière sur la BBC, et le tube "Munkaroo" trouve sa place dans les playlists des radios à travers le monde. 



Forte de son succès et de ses fréquents concerts en Europe, aux Etats-Unis et en Australie aux côtés des plus grands (Femi Kuti, De La Soul et The Roots),,elle édite en 2006, Under the Munka Moon II, album sur lequel elle invite des artistes tels que  Bugz In The Attic, Nu:Tone, DJ Vadim, Bonobo, Wyndham Earl, Unforscene, Natural Self, TM Juke, Nostalgia 77, Boub, entre autres... et où l'on peut découvrir  cette fameuse version Seven Nation Army  de Nostalgia 77 que j'écoute actuellement en boucle et ce n'est pas peu de le dire : un peu monomaniaque sur ce coup-là !!! 

La même année, pour immortaliser ses performances scéniques, sort un DVD "Live in Paris" dans lequel on retrouve ses meilleures titres, "What We Want", "Humankind", "Munkaroo", "Seven Nation Army", "Hurry Up Now", "My Baby Just Cares For Me". Elle reçoit alors le soutien unanime de la presse et les professionnels britanniques l'invitent à représenter le Royaume-Uni aux côtés d'Amy Winehouse au MIDEM à Cannes en janvier 2007. De là, s'ensuivent des collaborations avec Mr Scruff du label Ninja Tune.



Fin 2007, alors qu'un nouvel album est en préparation, Alice annonce sa décision de quitter Tru-Thoughts afin "d'avoir plus de moyens". Les rumeurs vont alors bon train sur une probable signature en major compagnie.

Toutefois, elle surprend en annonçant une décision peu commune pour une artiste en pleine phase de développement ; en effet, désireuse de rester pleinement maîtresse de sa musique, elle décide de créer sa propre entreprise afin de pourvoir mieux contrôler et exploiter son répertoire. Elle s'entoure de professionnels avisés (management, agent) et obtient des appuis financiers auprès d'investisseurs qui lui permettent de créer Little Poppet records sur lequel elle sort son nouvel album intitulé Pot Of Gold, toujours co-écrit et produit par TM Juke.


Auteur et compositeur, son quatrième album Pot of Gold (mais seulement véritable second album en solo donc) aux accents soul teintés de blues, de gospel et de hip hop est sorti en novembre 2008.



Enregistré de manière plus traditionnelle  que ces précédents albums, Alice Russel a expliqué dans une interview le process : "on s’est réunis avec mon groupe en se disant qu’on voulait faire quelque chose de plutôt live. C’est sûrement pour cela que ça ressemble aux albums old school où on ne pouvait pas enregistrer de manière illimitée, il fallait que la performance soit réussie directement. Ainsi, le band a enregistré trois bandes puis j’ai fait de même. Et on a choisi le meilleur de chaque. Tout nous semblait être naturel avec ce mode d’enregistrement. " Le tout en deux jours !!! Les cordes, les cuivres et les pianos soulignent, par ailleurs, l'attachement de l'artiste à la northern soul traditionnelle et la reprise dépouillée du tube "Crazy" de Gnarls Barkley marque un retour à l'essentiel tout en mettant en valeur la voix incomparable, profonde et puissante de cette petite blonde qui à tout d'une diva afro-américaine de la soul moderne (lire la critique des Inrocks ICI).

Le titre en boucle sur Nova actuellement : Turn and Run

Crazy de Gnarls Barkley - Cover

"Life of a Dreamer" and "Munkaroo", en live à Los Angeles le 13 novembre 2008

(comme je ne suis toujours pas critique musicale, je vous invite à lire ma principale source pour rédiger cette note
ICI).

Alice Russell est actuellement en tournée en France 
et devrait être au Grand Journal demain soir !
A ne pas rater !!!


Angers (le 24 février), Niort (le 25), Nantes (le 26), Angoulême (le 27), Tournefeuille (le 28) et le 24 avril à Rouen, le 28 avril au Bataclan de Paris et le 30 avril à Massy (91).
Plus d'infos ICI.

MYSPACE ALICE RUSSELL

Publié dans Musique & Découvertes

Commenter cet article

Bar'hé 25/02/2009 21:58

Milega est revenu, Milega est revenu...oui je me répète c'est l'émotion...sincèrement le duo Mules et Milega ca le fait grave...voilà ca c'est dit...
Alice Russel je l'ai découverte, comme beaucoup je suppose, avec sa reprise de Seven Nation Army et me suis dit putain de voix (oui le talent me rend poli) et les inrocks en parlaient comme étant de la veine d'une Amy, une Duffy (pareil je ne peux pas, une voie nasillarde et elle est insipide et sans saveur sorry) mais une de plus peut être...Certes mais une vrai présence et une force vocal incroyable...et comme tu dis Amy faut rappliquer car la présence (pas celle dans voilà) c'est pas ca...1h30 de torture lors de son concert parisien (oui elle est venu déjà c'est énorme) d'habitude ca peut être l'artiste qui a peur de la réaction du public mais là c'était l'inverse...va t'elle rester jusqu'au bous vu qu'elle partait au milieu des chansons...Bref Alice à écouter sans restriction aucune mais à voir aussi je pense…

(saxophoniste entre 28 et 38 célibataire et hétéro ok je le note milega… 27 ans célibataire et hétéro j’ai mais il ne joue pas de saxo…par contre il a une carte Veli’b…attend ca compte… une forme de liberté un point important non… ;o) )

milega 26/02/2009 00:02


Ah bon ? J'étais partie ? Trop manipulable la milega ! :-)))

Merci pour ton intéressant commentaire !

(carte Véli'b... hum... t'as une photo ? :-)



karine 23/02/2009 08:57

Ben... au boulot... je ne choppe qu'une seule et unique station de radio (C'est dire où je vis :-!)) même les portables ne passent pô...! Alors... tu comprends mon malheur..?
"ça fait mal... de vivre comme ça"

Alors, t'imagine pkoi je saute sur mon ordi dès que je rentre du Taf..?
Du coup, depuis hier soir, (et grace à toi) j'écoute en boucle Alice Russel (que je kiffe de + en +, à chaque nouvelle écoute)
Mon autre coup de coeur du moment : Nneka (encore une extraterrestre cette nana :-!))

karine 23/02/2009 08:13

Et moi, je ne peux pas m'encadrer Christophe Maé (non mais, vous avez écouté son dernier "single"???)
Voilà, c'est fait...! Promis, je ne dirais plus de mal de qui que ce soit... (mais il "phallus" que ça sorte... et ça fait du bien!!!! Oooh Oui!!! :-))

milega 23/02/2009 08:26



Qu'as-tu donc bien à te reprocher pour t'infliger le dernier single de Christophe Maé !?



LOLA 22/02/2009 21:51

Ben zut Milega, j'avais pas fais gaffe : t'as pris un sacré coup de vieux dit donc.
A côté du gourmand de BN, y'a gros décalage d'âge !!
Au fait, connais-tu Krystle Warren : nouvelle folk-singer qui rappelle un peu Tracy Chapman ?

milega 22/02/2009 23:17


Ouais... j'assumais pas trop ma tête de noix de coco... j'hésite entre la fameuse banane de Warhol (mon avatar sur Le Post depuis presque un an) et un portrait de moi pris par un pote cette
semaine... du coup, en attendant, j'ai mis cette photo d'une indienne rencontrée à Calcutta l'hiver dernier : une femme de son âge qui fume une beedie dans la rue... c'est tellement rare ! Et pis
je la trouve belle avec ses rides et ses yeux émeraude... sans compter que ça me rappelle le super moment passé en sa compagnie...

(les problèmes exitentiels de milega en cette fin de WE ! :-)))
(cela dit, Jules a été plus rapide que moi pour virer sa tête de BN ! :-))

Pour Krystle Warren, MuLes a écrit uen note sur elle je crois mais je n'ai pas lu, pas eu le temps d'écouter... :-(((


lili 22/02/2009 21:28

Enorme voix, énorme talent, mais qu'est-ce qu'elle surjoue quand même, on dirait parfois du Amandine et ses mimiques pré-fabriquées. Bon ok, j'abuse en disant ça, mais c'est vrai quoi, pourquoi se forcer à faire ces mimiques alors que ça serait tellement plus beau facialement parlant sans ça. Et là, je sens que les gens vont m'insulter pour ce que je viens de dire...la musique ça sécoute avant tou, voilà ce que je dirai pour alléger la chose.

milega 22/02/2009 23:31


C'est rigolo que tu écrives cela car je me suis justement faite la réflexion inverse ! :-)

Je ne trouve justement pas qu'Alice Russell en fasse trop comme Amandine... ni même qu'elle pousse trop sa voix au point de gueuler...

(curieuse de voir ce qu'Amandine va faire parce qu'on aime ou pas, on va bientôt se la taper dans tous les médias... y a intérêt à ce que ce ne soit pas trop entêtant...)