Plus d'infos sur Les Shades (prononcer shèèèdesss)

Publié le par milega

Nous sommes, je pense, quelques uns à avoir acheté une place pour le concert des Shades à La Cigale le 6 février parce que Benjamin devrait faire la première partie "surprise"... sans connaître Les Shades !


Formé en octobre 2004, ce groupe français est composé de cinq jeunes hommes d'une vingtaine d'années et originaire du Val de Marne : Benjamin Kerber (chant et guitare),  Etienne Kerber, le frère de Benjamin (guitare), Victor  Tamburini (basse), Harry Allouche (batterie) et Hugo Pomarat (synthétiseurs).

(en plus, d'être le chanteur du groupe, Benjamin écrit la plupart des textes qu'une fille de sa classe, "inaccessible et intouchable", lui a lointainement inspirée. Il a par ailleurs écrit un texte pour Christophe Willem : le titre Intemporel qui figure sur l'album, Inventaire)

Leur signe particulier ? Etre habillé en blanc. Benjamin dans une interview a expliqué le pourquoi du comment et on sent qu'il y a eu réflexion : "En fait, le blanc, c'est en référence à la Blank Generation de Richard Hell. On a tous acheté cet uniforme : mêmes pantalons, mêmes pulls. (...) C'est étrange mais c'est finalement en portant tous la même couleur que l'on se rend mieux compte de qui l'on est".


Les Shades font partis de la jeune génération de rockers français propulsés par Philippe Manoeuvre et ses désormais mythiques Rock'n'Roll Friday au Gibus. Ils ont ensuite participé à la compilation Paris Calling aux côtés des Second Sex, des Plasticines etc mais semblent aujourd'hui vouloir se démarquer "des codes contemporains du rock parisien" :
"Les Shades ne ressemblent en rien aux autres groupes rock de leur âge. Ils chantent dans un français savant qu’on a davantage l’habitude de croiser dans le hip-hop, et soignent leurs arrangements " lit-on sur leur page facebook officielle.


Le meurtre de Vénus
est sorti en mars 2008 et même s'il ne connaît pas le succès populaire de Blonde comme moi des BB Brunes, il a reçu de très nombreuses critiques élogieuses (, ,
là, ). Le premier single était Orage Mécanique :


Produits par Bertrand Burgalat et son label indépendant Tricatel, Les Shades ont des influences éclectiques : The Strokes bien sur mais aussi le Velvet Underground, David Bowie, Queens of the Stone Age et Jacques Brel.

L'idée, pour eux, est de chanter en français avec une musique aux influences anglo-saxonnes. Pour le leader Benjamin, cela semble meme confiner du combat... il écrit sur son myspace : "On prend en compte les nombreuses communautés francophones au Canada, au Maghreb. Le français est enseigné à peu près partout dans le monde. Un nombre non négligeable d’auditeurs existe. Pourtant, on ne peut contredire le fait que la musique rock est traditionnellement chantée dans la langue anglaise. N’est-il pas vrai que ce type de musique a tendance à être plus progressiste que conservateur ? Doit-on sous couvert de l’existence d’une coutume, respecter celle-ci et ne pas briser les règles et prendre des risques ? " puis ajoute : "Un artiste français qui écrit en français a bien plus de mérite que s’il écrivait en anglais et ce quel que soit le genre musical".

(hum)


Bref ! L'été dernier, ils ont suivi la caravane du Tour de France Voile et  ont donné quelques 20 concerts ; un journaliste (Nico Prat) de l'excellent magazine VoxPop les a suivi dans leur road-trip. Quelques perles :

"Projet de soirée. Open bar. Open sex. Pas de motivation malgré tout. On finit devant PES. Hugo est vénère. Harry perd une nouvelle fois. Cannes est très loin. Dieppe se rapproche."

"Les Shades descendent de scène. Une Rihanna de bas étage prend le micro, ivre morte, pour chanter faux et se ridiculiser."

"Grosse surprise en voyant arriver les Kitschenettes, la première partie. Correction. Grosse surprise devant la dégaine de la chanteuse, sorte de Beth Diddo fringuée comme une boîte de Mon Chéri. Stand X Box. Brouille. Hugo aurait mis la main au cul d’une des nanas qui bosse au stand. Démenti de l’intéressé. Décision est prise de ne plus toucher à cette console. Heureusement, il reste PES, à l’hôtel. Repos. Concert. "

"Le groupe joue devant près de 200 fans en sueur hurlant en choeur les paroles de tous les morceaux, même les moins connus. Dans la vraie vie, une dizaine de personnes occupent l’espace devant la scène. Il y a de la boue, c’est Glastonbury. Ou pas. Deux fans parisiennes un peu flippantes traînent là. Elles feignent la surprise de tomber sur le groupe. Mais elles sont en fait venues ici spécialement pour le concert. Elles ne le savent pas encore, mais elles finiront avec nous à l’auberge. Et rentreront à pied le lendemain jusqu’à leur hôtel. Estimation : une heure de marche sous la pluie. Pas sûr qu’elles viennent à Lorient comme elles l’ont promis."

"Deuxième surprise : on croise les deux groupies de Perros-Guirec. Pas découragées apparemment, elles sont venues en auto-stop. Mais cette fois-ci, on respire : elles ne finiront pas à l’hôtel. D’autres, oui. Retour d’Hugo, bac en poche. Concert."

"Le staff du Tour de France est ivre mort. Apparemment, ils ne tiennent pas l’alcool, et s’en prennent à Harry, en voulant lui casser la gueule. Rien ne se passe, évidemment. Retour à l’hôtel. Alcool. Tournoi de PES. Harry gagne désormais."

"Benjamin fait la liste des excès divers et variés de cette tournée. Les odeurs corporelles reviennent souvent, de même que PES, ou encore les “entrées par effraction dans un vagin“. Dans l’excès, définitivement. "

"Benjamin, pendant le dernier titre, insulte ceux qui veulent le toucher. Certaines mères de famille bien pensantes le prendront pour elles. En descendant de scène, Etienne, muni de son marteau (« trouvé là par hasard »), se défend face à ceux qui veulent le mettre à l’eau. La baston générale n’est évitée que grâce à l‘intervention de la direction. C’est fini. Le dernier concert, sur le fil, fut l’un des meilleurs."

L'INTEGRALITE DES 10 CHRONIQUES

... Benjamin et Etienne improvisent un concert sur un parking pour leur public âgé de moins de 18 ans qui ne pouvait pas accéder à la soirée pour laquelle ils jouaient :


... Les Shades regardent la finale de la Star Ac' 2008 :


.... Les Shades, comment dire ? Naturels ?



Tous les clips :

ELECTRIQUE

VENUS

AU CREPUSCULE

En concert au Festival Indétendances en août dernier :


"Le prix à payer" en live :


Myspace Les Shades
Site Officiel Les Shades

Voilà, voilà... comment dire ?
A voir en concert ?

Publié dans Musique & Découvertes

Commenter cet article

janis 26/01/2009 10:32

Tout ces petits groupes ont été aussi influencés par AS Dragon (qui est en stand by, qui ont fait les parties d'Iggy Pop and the Stooges, the Seeds,The Cure, etc..., sur la BO de Clara Sheller et 2 days in Paris), les baby rockers on les voyait au premier rang à chacun de leurs concerts ( tous les BB, Second Sex, Shades et compagnie, comme des dingues!!!) et qui était terrible sur scène, du vrai rock sauvage. Certains de ce groupe sont dans Control Club, dont le fameux Nico Pratt est le manager:
http://www.myspace.com/asdragon
http://www.myspace.com/controlclub

Pour la Cigale moi j'y serais car les Shades sont un groupe bien sympa et pour découvrir Benjamin S. Big up!!!

milega 26/01/2009 21:24


Merci pour ton commentaire très intéressant !!!
Je m'en vais écouter Control Club et AS Dragon que je ne connais que peu.
Curieuse de voir Les Shades à La Cigale.
Interview de Benjamin Kerber par moi en ligne merredi ou jeudi.


Marie 12/01/2009 22:40

C'est à dire? Que nous réserves-tu?

milega 13/01/2009 07:55


Tu m'as donné une idée..... je vais le contacter sur son myspace... peut être dira-t-il oui, qui sait !?


Marie 11/01/2009 19:56

De rien je suis là pour ça :)

Et info bonus : Benjamin c'est mon voisin :)

milega 12/01/2009 22:38


Hey ! Tu me donnes une idée de ITW avant la Cigale pour lepost.fr ! :-)


Marie 11/01/2009 19:33

Moi je viens pour eux au départ et vous n'allez pas être décus.
Les ayant vu plusieurs fois sur scène je peux assurer qu'ils assurent.ok c'est particulier mais vraiment bon.

Je confirme il sont très sympathiques , ayant passer une soirée avec eux je peux l'affirmer: pas prise de tête, pas la grosse tête et très drôles.

A voir et à revoir!

milega 11/01/2009 19:54


hé bé... tu me rends presque impatiente de les voir en concert ! Merci ! :-)


amandla 11/01/2009 12:34

il faut aussi noter qu'ils ont une superbe réputation de mecs ultra cool pas prise de tête et sympa comme tout.
après les réputations... donc à voir sur scène =D j'ai hate!

il y aura un public définitivement très très très féminin. ça peut être agacant pour un peu qu'on ne soit pas du genre hurleuse chronique, mais féminin+jeune lors d'un concert de jeunes hommes, au moins ça ne manquera pas d'ambiance! ;)

je te sens, comment dire...sceptique?

milega 11/01/2009 14:48


ouais... sceptique. J'aime bien les Second Sex et sur scène, c'était très très sympa mais Les Shades que je ne connaissais pas avant cette note, je ne sais pas. Leur musique ne me touche pas plus
que ça. A vrai dire, je ne vois pas trop la différence entre eux et mes amis qui faisaient du rock dans leur cave quand j'avais leur âge ! :-)

Mais bon, on verra bien. J'essaierais de me laisser surprendre à La Cigale.