23/04/13 Paris : Benjamin Siksou avance

Publié le par MuLes

La Java, Paris

23 avril 2013

 

benjaminalaJava5.JPG

 

 

Un concert de Benjamin Siksou, c'est comme un nouveau rendez-vous... Un rendez-vous à ne pas manquer!

On se pouponne, on sent la pression monter, on se demande comment il va être ou que va-t-il se passer au premier regard, quel va être son premier mot. On fait tout pour arriver à l'heure (satanés travaux!!!) et on s'inquiète de savoir si l'alchimie sera présente...

Enfin, on arrive, la gorge nouée, la salle est intime, petite et sombre, des tapis orientaux au sol, il fait déjà chaud... Il y a déjà du monde et quelques jeunes femmes pleines d'espoir attendent à la porte de La Java qu'on les laisse entrer. Le concert est annoncé comme complet mais peut-être des absences de dernières minutes permettront à ces sans-billet d'obtenir leur sésame.

Un public hétéroclite compris entre 13 et 65 ans, à 70% féminin (à la louche d'après les chiffres de la police MuLienne), Christophe Charrier (réalisateur, notamment du clip de My eternity ) est là, les parents de Benjamin aussi, ainsi que quelques uns de ses amis et quelques fidèles du blog que je reconnais...

 


Le concert est prévu pour 21h, mais c'est vers 21h30 que Benjamin arrive sur scène faire le présentateur uniquement, puisqu'il lance la première partie avec la très jolie Sarah Manesse. Sa tête et son nom me disent quelque chose, mais quoi??? Ce n'est que bien après, à la fin du concert qu'une fidèle du blog me rappellera que j'ai dû la voir dans la petite lucarne, lors de l'émission X-Factor (que je n'ai pas vu, tout s'explique), c'est donc sûrement sur des vidéos postées sur des murs Facebook.

 

sarahmanessealaJava2

 

Bref, sans à priori, j'écoute la jeune demoiselle gratter sa guitare et chanter quelques reprises et quelques uns de ses propres morceaux en français ou en anglais.

Sarah a une magnifique voix avec une grande tessiture, un joli timbre ; sa voix est très claire dans les aiguës et très assurée (pas une fausse note ne vient troubler la fête.) Ses chansons sont douces et quelques unes plus rythmées. Parmi elles, Lana, en hommage à la chanteuse déja culte Lana del Rey ; chanson pour laquelle il y a déjà un clip officiel et stylisée.

 

Sarah Manesse - Lana ( clip officiel)

 

Elle reprend aussi Kate Nash ou Joni Mitchell dans une envoutante version a capella de Blue.

 

Sarah Manesse - Blue (Joni Mitchell cover) + L'enfant terrible live @La Java


sarahmanessealaJava1

 

Une demi-heure d'attente après le set de Sarah Manesse et un changement de place (la position du micro ne me plaît pas ; je me déplace...) et commence enfin le concert de Benjamin (vers 22h30 donc!)

Il rentre sur scène décontracté, souriant, accompagné de son fidèle écuyer ami, bassiste et guitariste, j'ai nommé : Aurélien « God of bass » Barbolosi. Orchestration épurée donc.

Il s'enquière de l'état du public qui semble toujours aussi satisfait d'être là, assis sur les tapis ou debout sur les côtés.

benjaminalaJava14

 

Il commence avec Tombé du camion et J'aurai du mal, tentant d'imprimer du rythme au concert. Puis il évoque l'homme à la tête de chou que nous connaissons tous pour introduire un titre que je découvre : L'homme à la tête dans le cul (elle a apparemment été interprétée à l'Acte 3, pourtant). J'adore : la mélodie, la rythmique et les paroles pleines d'assonances évoquant peut-être l'histoire d'un procrastinateur professionnel... Je ne suis pas la seule à être emballée, le public l'est aussi, frappant des mains en rythme d'une chanson qu'il ne connait pas. Ce titre me paraît nouveau mais, il ne l'est pas vraiment puisque Benjamin m'affirmera plus tard qu'il a commencé à l'écrire il y a un petit bout de temps déjà.

 


benjaminalaJava12
  benjaminalaJava22
  benjaminalaJava2bw
  benjaminalaJava16

 

Il enchaîne avec Indélébile, titre un peu plus connu pour ceux qui écument les salles parisiennes où Benjamin donne ses concerts ces dernières années. Comme pour d'autres titres, on sent qu'il a envie de rajouter des lignes de cuivres dans les arrangements de ce morceau.

Puis vient Défoule dont il a mis en ligne la version studio très récemment... Le public très attentif s'agite encore plus.

 

Benjamin Siksou - Indélébile live @La Java

 

 

Benjamin Siksou - Défoule live @La Java

 

Il continue avec Et... tadam, titre un peu plus lent, Décor que tout le monde semble connaître et Radars dont la rythmique entraînante séduit le public. C'est un des titres qui peut assurément faire un bon single...

benjaminalaJava18bw

 

L'énergie de la musique et des concerts de Benjamin Siksou ont bien changé depuis la première fois que je l'ai vu en concert solo au Café de la Danse en 2009. Il préfère toujours interpréter ses propres compositions. Elles occupent maintenant 90 % du concert et sont maintenant presque toutes en français. En fait, il clame très volontairement qu'il écrit des chansons françaises. Les chansons françaises à la sauce Siksou sont tout de même teintées de rock, de pop, de soul, de jazz et de blues évidemment ; ce qui relève la sauce.

Il aime aussi s'amuser en faisant quelques reprises. Benjamin s'attaque justement à une reprise des Smiths qui semble avoir sa préférence ces derniers temps : Bigmouth strikes again, très rythmée avec une ligne de basse démente transcendée par mister Barbolosi.

  

Benjamin Siksou - Bigmouth strikes again (The Smiths cover) live @La Java

 

Il invite à nouveau Sarah Manesse à monter sur scène pour la prochaine reprise "un morceau de riches" dixit Benjamin himself : Millionaire (reprise de la version de Kelis et Andre 3000). Leurs voix s'harmonisent parfaitement et l'énergie qu'ils mettent dans ce morceau fait presque décoller le public du sol. Et Benjamin rap... de nouveau. Excellent!

Enjoy!

 

Benjamin Siksou & Sarah Manesse - Millionaire (Kelis feat. Andre 3000 cover) live @La Java

 

Benjamin, au tout début, a proposé au public de s'asseoir sur les tapis pour que tout le monde voit et c'est ce qu'a fait la majorité du public dans la partie centrale de la salle (environ une centaine de personnes). Sur les côtés, le public est plus souvent debout ou assis aux tables du bar. Si des personnes en bordure de salle vont se mettre à danser à plusieurs occasions, une grosse partie du public va rester au tapis pendant tout le concert, dodelinant ou trépignant en rythme quelques fois.

Ce qui est frappant, c'est le respect et l'attention du public pour les chansons de Benjamin : un silence imperturbable accompagne les chansons quand le public ne se met pas à frapper dans les mains ou à chanter les paroles connues.

 

A propos de paroles connues, malgré une guitare qui semble se désaccorder, Benjamin termine en beauté avec Just know that I knew qui fait monter l'ambiance à un cran supérieur ; certains, comme votre serviteur, n'hésitant pas à lâcher la bride à leurs pieds...

 

benjaminalaJava20

 

Set list :

Tombé du camion

J'aurai du mal

L'homme à la tête dans le cul

Indélébile

Rien ne presse

Défoule

Et... tadam

Décor

Radars

Bigmouth strikes again

Millionaire

Just know that I knew

 

benjaminalaJava6bw

 

Dans une orchestration très réduite comme celle-ci, certains pourrait penser que Benjamin a tout changé. Mais les racines de sa musique sont toujours bien plantés dans le rythm & blues. Il veut se faire comprendre du public, il aime écrire en français ; il écrit et chante donc en français. Il aime les orchestrations et les arrangements "simples" et même quelques fois simplifiés à la guitare acoustique pour que nous entendions mieux la mélodie. Il expéfrimente donc ces orchestrations en live. Mais sur certains titres, il veut des cuivres et sur d'autres plus de ci ou de ça... Alors le son des prochains concerts pourrait être bien différent de celui-ci.

Les galons sont posés, les chansons sont écrites et enregistrées, reste à rendre réel cet album.

Benjamin Siksou a beaucoup de projets pour cette année 2013, au cinéma ou en musique, mais son premier album est sa priorité.

Nous reparlerons de tous ces projets alléchants bientôt sur ce blog donc restez branchés car des "news" vont arriver, mais j'invite tous les curieux, tout ceux qui ont apprécié sa musique à un moment ou à un autre, à venir à un concert de Benjamin (par exemple le 14 mai de nouveau à la Java ou pour une prochaine autre date.)

 

En bref, Benjamin Siksou à la Java ; j'a va y retourner si je peux.

 

benjaminalaJava4bw

 

Crédits photographiques : MademoiselleMV

Ces photos ne sont pas libres de droits.

 



Publié dans Benjamin's Concert

Commenter cet article

Karine 26/04/2013 07:17


Oh oh! le jeu d'mots de la fin!!!
Merci pour ce debrief, MuLes, même si j'aurais préféré vivre tout ça en live (pov' lyonnaise que je suis)
Y'a qd même un truc qui me chifonne... et ça se sent dans les vidéos... C'est l'absence totale de cuivre et de percu..!
ça me rappelle un concert de Benjamin à Clermont (le dernier que j'ai vu d'ailleurs).
Benjamin est bon, on le sait.
Certes, ses textes prennent une autre dimension lorsque la mélodie est "épurée" mais... c'est pô pareil..!
(c'était par choix ou par dépit..?)
Quoi qu'il en soit, je suis toujours aussi ravie qu'il continue à chanter en français. Pis je suis contente qu'Aurélien soit toujours de la partie (ce ne serait pas pareil sans lui). Et "défoule"
me plait tjrs autant! (dire que je n'ai pas encore eu le privilège d'entendre "radar"...)


J'espère qu'il nous fera une belle tournée pour illustrer cet album (tant attendu)!


Encore merci MuLes, t'as assuré!
à bientôt!

MuLes 26/04/2013 11:42



;-)


Merci de venir et de lire ces "articles"...


Il essaye différentes combinaisons en live, différentes orchestrations mais je te rassure il aime toujours autant les percussions et les cuivres. Le prochains concert à La Java devrait être
différent au niveau de l'orchestration je pense.


 


A bientôt sur le blog!



Constance 25/04/2013 22:47


Merci pour ce résumé bien complet (comme toujours), rien que pour ces concerts je rêve d'être Parisienne (a) 

MuLes 26/04/2013 11:39



Merci!


Je ne suis pas parisienne non plus donc je comprends combien il peut être rageant de voir les occasions de concert nous passer sous le nez...


 


A bientôt sur ce blog!