21/12/2011 - Benjamin Siksou en live et en privé

Publié le par MuLes

Paris, quelque part dans un beau quartier dans un bel appartement !
 
benjamincasbah12
Crédits photographique : MademoiselleMV
  
On a dégagé les meubles, transformé le coin bibliothèque en scène, la chambre des parents en fumoir, la chambre du grand en vestiaire... Le hall d'entrée est devenu un sas d'accueil, le salon une salle de concert et la salle à manger une salle... où manger. On a gardé deux tables, une pour poser les petits fours, nems fourrés, pains surprises et autres hors-d'oeuvres, l'autre est couverte de verres, de coupes et de bouteilles avec bulles ou sans bulles... Quelques fauteuils sont disséminés par-ci par-là. On a invité les voisins... mais oublié de changer l'ampoule de l'ascenseur!
 
Ce mercredi il y avait concert dans le salon, lieu décalé au possible et... exotique. Impression étrange...
Dehors la Tour Eiffel scintille à heure fixe.
Dedans la taille 36 est de rigueur pour ces dames, à la limite 38. Blazer pour ces messieurs rasés de près. Bottes Chanel, ceinture Gucci, chemisier Prada & co. pour mesdames. Les lunettes doivent être fashion ou ne sont pas, maquillage obligatoire ! On blague sur les sacs Hermès...
 
Je suis un petit pois extra-fin au milieu du caviar. Un petit pois trop heureux de voir 5 ou 6 autres petits pois et qui n'a jamais été aussi contente d'en croiser un baraqué et tatoué ; tellement contente qu'elle était prête à lui sauter au cou... (faisons abstraction de la difficulté de trouver le cou d'un petit pois s'il-vous-plaît...)  
 
Ambiance tamisée, une seule lampe éclaire la scène.
Le petit-pois mélomane roule jusqu'à la scène et se retrouve serré comme une sardine pour écouter La classe. (grattement de tête???!!! Me serais-je trompé de métaphore?)
 
Ils vont faire rocker la casbah.
 
laclassecasbah03
 
 
En anglais ou en français, le groupe mené par la jolie voix de Juliette propose un set de chansons pop efficaces où planent des senteurs bluesy et quelque chose d'autre... mouis les fantômes des Beatles (... euh seulement les esprits de John et George qui avait écrit Something justement). La classe, habillé avec classe donnent de la voix ; les six musiciens font aussi des choeurs. Les harmonies dans la musique Pop-Rock sont revenues à la mode il a quelques années ; leurs compositions leur laissent la part belle.
On sera aussi agréablement surpris d'entendre la chanteuse jouer quelques notes de trompette pour un morceau.
Ils termineront le concert avec une reprise de Rock the Casbah des Clash justement.
 
 
laclassecasbah01 
     
 
Premier EP Keep Cool à sortir le 26 décembre prochain.
 
 
 
    
 
 
 
 
On a remonté le temps pour commencer le concert dix minutes avant ; même pas le temps (ou presque) pour le chanteur, un certain Benjamin, de changer de costume : un polo bleu marine à la place du pull rayé qu'il portait jusque là. Les musiciens, cette fois-ci, sont habillés décontractés.
 
  
benjamincasbah benjamincasbah06
  
Il y a un pianiste dans les livres, un chanteur dans les étagères, un batteur derrière la batterie de cuisine (ou pas) et un bassiste dans une lampe.
  
  
benjamincasbah02
 
On retrouve avec plaisir les musiciens du Benjamin Siksou quintet. Benjamin au chant et derrière sa guitare qu'il ne va quasiment pas lâchée. Le compagnon de toujours comme il le présentera plus tard, Aurélien Barbolosi à la basse ; le sympathique Martin Mayer à la batterie, Joseph Robinne aux claviers et le "petit dernier" Peter Corser au saxo qui a rejoint plus tardivement le quintet.
 
benjamincasbah03 benjamincasbah04 
 
 
Malgré l'incongruité du lieu, on sait tout de suite où on se trouve dés lors qu'on entend le tonitruant "Bonsoir ! " de Benjamin.
Comme lors de ses derniers concerts, Benjamin et ses musiciens commencent le set en douceur avec un morceau relativement nouveau Et Tadam... Les paroles sont empreintes de vécu et de sous-entendus.
  
 
benjamincasbah01
 
Depuis les derniers concerts du Duc des Lombards cette année, pas d'énormes nouveautés ; on reprend les mêmes et on recommence. Seules deux nouvelles compositions pour celles et ceux qui ont suivi les infos ici et ou qui étaient présents à ces concerts : Délit et Poche !
  
 
benjamincasbah08
 
Deux titres en français dont j'ai tenté d'écouter particulièrement les paroles et de comprendre sans que je puisse vraiment me concentrer (je n'étais de toutes manières pas là pour juger mais plutôt pour profiter d'un concert que m'accordaient les aléas de l'espace-temps). Vous aurez donc la surprise de les écouter un jour et sans aucun spoiler (s'il n'y en a pas d'ici là).
 
Contre-temps et Défoule restent mes compositions préférées parmi les nouveaux titres de Benjamin (des tubes en puissance à mon humble avis) et je m'étonne à apprécier de plus en plus Décor qui était loin d'être un de mes morceaux favoris jusque là ; Kudos aux musiciens !
 
Quand arrivent My Eternity et Just know that I knew, on sent l'électricité qui monte. Bien qu'ils offrent une version bien plus courte de cette dernière par rapport aux performances des Lombards, ce morceau électrise toujours autant le public et les "solistes" s'en donnent à coeur joie.
 
 
 
Benjamin Siksou quintet - Just know that I knew live en concert privé 
 
     
 
 
benjamincasbah09 benjamincasbah11
 
Indélébile et Tombé du camion m'ont plutôt laissé un bon souvenir. Et comme à son habitude Benjamin et ses musiciens savent comme personne nous reprendre et nous servir du Bill Withers entre le brie et le moelleux au chocolat. Use him when you want boys...
       
 
Benjamin Siksou quintet - Use me (Bill Withers cover) live en concert privé 
 
benjamincasbah16
 
 
La cohésion musicale du groupe explose lorsqu'ils reprennent Richie Havens avec Freedom. On sent encore les sous-entendus dans l'utilisation de cette chanson. Benjamin Siksou semble vouloir tirer partie de sa liberté artistique au maximum pour tracer son propre chemin ; ravi d'avoir choisi de composer en français et de prendre son temps.
Bref apothéose jubilatoire à ce concert avec des musiciens qui se défoulent visiblement !
 
 
 
Benjamin Siksou quintet - Freedom (Richie Havens cover) live en concert privé 
 
 
(Je m'étonne tout de même d'avoir entendu un "Benjamin Je t'aime" pendant le concert et d'écouter les suppliques de deux ou trois personnes qui auraient aimé entendre une reprise d'Hallelujah.)
benjamincasbah17
      
 
 
 
 
 
 
 
Oui mais...
Ce n'est pas fini !
Ce que je ne vous ai pas dit c'est qu'au début du set, Benjamin a annoncé qu'il y aurait une Jam après... Une bonne partie du public est parti. Un moment de flottement plus tard, dans l'appartement traîne Laetitia N'Diaye de UGU et de Paris Pure Cane Sugar, sur "la scène" montent Vincent et Sacha Naigard, anciens des Second Sex et amis de Benjamin de longue date.
 
Et c'est parti pour un boeuf entre amis dans une ambiance décomplexée ! 
Ils reprennent d'abord les Stones avec Sympathy for the devil, Vincent au chant, Sacha à la batterie, Aurélien à la basse et Benjamin au choeur "Hou hou", puis un autre titre dont je ne me rappelle plus...
Puis ils invitent Laetitia N'Diaye à les rejoindre, Benjamin et elle reprennent en duo les Queens Of The Stone Age : Make It Wit Chu morceau bluesy que je ne connaissais pas  et Them Changes de Buddy Miles. La voix de la jeune femme que j'étais curieuse d'entendre est puissante, rock et groovy, un vrai bonheur !
   
 
benjamincasbah20
Crédits photographique : MademoiselleMV
 
 
Laetitia N'Diaye, Benjamin Siksou quintet et Vincent Naigard - Them Changes (Buddy Miles cover) live en Jam
  
(Personnellement je connaissais mieux la version de ce titre avec en plus Jimi Hendrix ou Santana à la guitare mais l'original uniquement par Buddy Miles est pas mal non plus, jugez vous-même : http://www.youtube.com/watch?v=w05CYrXe4p4)
  
 
Déja les membres du Benjamin Siksou quintet et du Paris Pure Cane Sugar sont venus les rejoindre et Sacha Naigard est au chant avec Benjamin quand ils reprennent  All Along the watchtower de Bob Dylan (popularisé par Jimi Hendrix) puis Gloria de Them...
Les musiciens semblent s'amuser follement et nous aussi. Je m'étonne de leur facilité à reprendre ces morceaux et à jouer ensemble. Pas une fausse note, seulement du plaisir !
 
 
 
 
 
 
Ils font une courte pause. Le boeuf n'est pas cuit mais le petit pois oui. Généralement je me trouve trop vieille dans les concerts de Benjamin, mais ici ma "vieillitude" et des heures de sommeil en retard se sont fait sentir... 
Quand je quitte le lieu, j'entends à nouveau le boeuf faire du bruit... La nuit va être longue.
 
L'initiative  Rock The Casbah est assez intéressante car elle permet surtout aux musiciens de jouer dans des lieux inhabituels et de se faire connaître... A suivre...
 
 
Toutes les photos sont de @MademoiselleMV et ne sont pas libres de droit
 
 
 

Publié dans Benjamin's Concert

Commenter cet article

karine est satisfaite! 23/12/2011 13:06


Waouh! Quelle "classe" (si j'puis m'permettre)


Je regrette encore plus de n'avoir pas pu y aller!


L'ambiance est électrique et on le sent bien, même à travers l'écran du pc!


"Use me" me fait tjrs autant vibrer, les musicos se déchirent sur ce cover, YABON!!!


Bon, maintenant y'a plus qu'à faire un boeuf dans mon salon, hein!!!


En attendant (le concert dans mon salon), j'espère que Benjamin ira au bout de ses convictions et que ce "freedom" lui portera chance...


merci pour le debrief!

MuLes 30/12/2011 09:10



;-)